GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Autriche: des milliers de manifestants défilent à Vienne contre un bal du FPÖ

    media Des manifestants défilent à Vienne avec des pancartes «Ne laissez pas les nazis gouverner», le 26 janvier 2018. REUTERS/Heinz-Peter Bader

    A Vienne, une manifestation s’est déroulée vendredi 26 janvier contre le Wiener Akademikerball, un bal du FPÖ, le parti d'extrême droite désormais au gouvernement aux côtés des conservateurs. Des milliers de personnes sont venues protester contre ce parti et contre les « Burschenschaften », des corporations pangermanistes, liées aux mouvances de la droite extrême autrichienne (et dont sont membres de nombreux politiques du FPÖ). Plusieurs membres de ces corporations étaient présents au bal vendredi, ce qui n'a pas échappé aux manifestants.

    Avec notre correspondante à Vienne Isaure Hiace

    Des milliers de personnes sont venus dire non à l'extrémisme. Celui des Burschenschaften, des corporations jugées anti-démocratiques par les manifestants. « La plupart de ces corporations sont proches de l'antisémitisme, du racisme et du nationalisme. C'est pour cela que je manifeste ! » explique Ingrid Hallstrom.

    De nombreux membres du FPÖ, dont certains sont aujourd'hui au gouvernement, viennent de ces corporations et c'est un grave problème selon Michael Demartin, un jeune étudiant. « Ces corporations ont beaucoup de pouvoir au sein du FPÖ. C'est dangereux car leurs membres tentent, par ce biais, d'orienter le débat politique vers la droite, en propageant des idées racistes et une politique d'austérité sur le plan social. »

    Pour certains militants, comme Marilen Lorenz, l'influence des Burschenschaften au sein du FPÖ permet au moins de montrer la vraie nature de ce parti. « Nous devons attaquer les membres du FPÖ sur leur appartenance à ces corporations et dénoncer leurs dérapages. C'est ainsi qu'on arrivera à faire imploser le gouvernement et à combattre la montée de l'extrême droite. »

    Les Burschenschaften comptent 4000 membres en Autriche, des membres influents. Un tiers des députés du FPÖ sont par exemple issus de ces corporations.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.