GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 22 Novembre
Vendredi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    République tchèque: le président Milos Zeman réélu

    media Le président tchèque Milos Zeman à la sortie de l'isoloir, le 26 janvier 2018. REUTERS/David W Cerny

    Milos Zeman a été réélu président de la République tchèque ce samedi 27 janvier au second tour de l'élection présidentielle, avec plus de 51 % des voix. Son rival pro-européen, Jiri Drahos, a reconnu sa défaite.

    Avec notre correspondant à Prague, Alexis Rosenzweig

    Le vétéran de la politique tchèque avait tout misé sur une campagne agressive ces derniers jours. Il avait ainsi choisi de mettre en avant sa longue expérience au sommet du pouvoir et son rejet de l’immigration, un sujet électoralement porteur en République tchèque, bien que le pays ne soit pas touché par la crise migratoire.

    Son challenger Jiri Drahos, novice en politique, n’a finalement pas réussi à créer la surprise, même s’il a remporté la mise dans presque toutes les grandes villes. Inconnu du public il y a encore un an, il a dénoncé une campagne de désinformation contre sa personne, mais un certain manque de charisme lui était reproché, même dans le camp de ses propres électeurs.

    L’orientation de la politique étrangère de ce pays d’Europe centrale a été l’un des enjeux de la campagne électorale, avec un Milos Zeman connu pour ses positions favorables au Kremlin – il est notamment pour l’arrêt des sanctions contre la Russie – tandis que Jiri Drahos était sur une ligne pro-européenne et atlantiste et disait vouloir réaffirmer la position de la République tchèque dans l’Union européenne et dans l’Otan.

    Les compétences du président tchèque sont limitées en temps normal, mais Milos Zeman va avoir une certaine marge de manœuvre dans les prochains mois en raison de l’instabilité gouvernementale et des problèmes politiques et judiciaires du Premier ministre, le milliardaire Andrej Babis.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.