GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Août
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
Aujourd'hui
Lundi 20 Août
Mardi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Le conflit social se durcit dans la métallurgie allemande

    media Un membre du puissant syndicat IG Metall manifeste à Hanau, le 31 janvier 2018. REUTERS/Kai Pfaffenbach

    Les négociations restent dans l'impasse dans le conflit social qui oppose le puissant syndicat IG Metall et le patronat de la métallurgie allemande. L'organisation augmente la pression en élargissant les grèves d'avertissement. Un accord paraît toujours très improbable dans un conflit inédit depuis une quinzaine d'années.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    C'est un nouvel instrument dans la très complexe chorégraphie des conflits sociaux allemands. Pour la première fois, le puissant syndicat IG Metall ne se contente plus de grèves d'avertissement de quelques heures dans les entreprises comme c'est le cas depuis trois semaines. Des arrêts de travail de 24 heures ont lieu depuis mardi soir dans des entreprises de l'ouest du pays. Les salariés seront cette fois indemnisés par le syndicat pour les pertes de salaires subies.

    Ce nouvel instrument doit faire monter la pression sur le patronat alors que les négociations restent bloquées. Elles achoppent non pas sur l'augmentation de salaires (6%) exigée par l'IG Metall qui n'est pas en soi une surprise dans une branche qui se porte très bien.

    C'est avant tout la proposition du syndicat de permettre aux salariés qui le souhaitent de réduire leur durée hebdomadaire de travail de 35 à 28 heures et ce durant deux ans au plus qui rend les négociations ardues. Le patronat refuse cette mesure et surtout la compensation salariale pour certaines catégories de salariés.

    Justice saisie

    Une fédération patronale a saisi la justice en référé pour tenter d'interdire ces grèves de 24 heures. Toute négociation est exclue avant samedi. Au-délà l'IG Metall pourrait lancer une grève illimitée, mesure ultime qui n'a pas été utilisée depuis 15 ans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.