GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Jeudi 22 Février
Aujourd'hui
Samedi 24 Février
Dimanche 25 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Immigration: la France à Athènes pour réaffirmer la solidarité européenne

    media Des migrants sur l'ïle de Lesbos, en Grèce. REUTERS/Giorgos Moutafis/File Photo

    La ministre française chargée des Affaires européennes était en Grèce pour une visite de deux jours. Nathalie Loiseau y a notamment rencontré son homologue Giorgios Katrougalos quelques mois après un premier déplacement dans le cadre de la visite du président français à Athènes en septembre dernier. Une nouvelle occasion de discuter des réformes de l’Union européenne proposées par Emmanuel Macron, mais aussi de parler de l'immigration, un sujet au cœur de la coopération entre les deux pays.

    Avec notre correspondante à Athènes, Charlotte Stiévenard

    A Athènes, Nathalie Loiseau, la ministre française chargée des Affaires européennes, a appelé a plus de solidarité sur les questions migratoires, mais aussi à plus de responsabilité, notamment sur les îles grecques de l’est de la mer Egée.

    « Il faut que les procédures de demande d'asile dans les pays de première entrée soient plus efficaces de manière à ce que ceux qui relèvent du statut de réfugié puissent l'obtenir plus rapidement et que ceux qui ne sont pas éligibles puissent être eux aussi reconduits plus rapidement, a-t-elle déclaré. C'est une façon plus humaine de traiter ces gens qui sinon s'entassent dans des conditions parfois très difficiles ».

    Solidarité

    Alors que la réforme du système de répartition des demandeurs d’asile en Europe dit de Dublin est en discussion, certains pays d'Europe de l’Est refusent toujours d’accueillir des réfugiés. Nathalie Loiseau a souligné la position commune franco-grecque : « Là-dessus, on est parfaitement en phase, Grèce et France, à condamner ceux qui n’acceptent pas de mettre en œuvre le principe de relocalisation et de solidarité en général », a-t-elle poursuivi.

    Lors du Forum économique de Davos, fin janvier, le Premier ministre grec Alexis Tsipras avait regretté que beaucoup d’Etat considèrent que si un problème ne se trouve pas dans leur zone, il ne les concerne pas.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.