GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Irlande: Gerry Adams, leader historique du Sinn Féin, passe la main

    media Gerry Adams pose pour un photographe alors qu'il quitte le Parlement pour la dernière fois en tant que président du Sinn Féin, à Belfast le 9 février 2017. REUTERS/Clodagh Kilcoyne

    Changement d'époque en Irlande où Gerry Adams, président du parti nationaliste Sinn Féin depuis 1983, passe la main ce samedi 10 février. Il était une figure historique et controversée, notamment pour sa proximité avec l'IRA, le groupe terroriste auteur de nombreux attentats au Royaume-Uni entre la fin des années 1960 et 1990. Vingt ans après avoir participé au processus de paix nord-irlandais qui a mis fin aux violences entre communautés catholique et protestante, il cède la place à une nouvelle génération lors d'un congrès spécial du Sinn Féin samedi à Dublin pour entériner la passation de pouvoir à la nouvelle présidente du parti.

    Avec notre correspondant à Dublin,  Julien Lagache

    Gerry Adams quitte le devant de la scène comme une figure internationale, emblématique, mais surtout ambiguë de l'Irlande contemporaine. Son image reste indissociable de l'IRA et ses attentats contre la présence britannique en Irlande du Nord, mais aussi de la paix et de la transition du Sinn Féin. C'est sous sa conduite, qu'il est passé de parti protestataire à une force politique majeure.

    L'objectif premier du parti lui n'a pas changé, c'est la réunification de l'île, une perspective ravivée par le débat sur le Brexit auquel les Nord-Irlandais avaient majoritairement dit non.

    Mais pour incarner l'avenir du parti, le leader de toujours voulait passer la main à une nouvelle génération, plus jeune, moins polémique. C'est donc Mary Lou McDonald, 48 ans, députée de Dublin, qui lui succède à la tête du parti. Elle était son bras droit depuis 2009, il ne s'agit donc pas d'une rupture complète.

    Mais Mary Lou McDonald n'a aucun lien avec l'IRA et elle représente le Sinn Féin plus récent : pro-européen, anti-austérité ou contre le Brexit et qui séduit un électorat plus divers par ses positions contre les inégalités sociales et pour l'égalité homme-femme avec à terme le but de devenir incontournable pour gouverner des deux côtés de la frontière.


    Mais qui est Mary Lou McDonald ?

    C’est en 1998 que Mary Lou McDonald rejoint le Sinn Fein. Députée, eurodéputée, puis vice-présidente de son parti, c’est une femme politique respectée comme l’explique Christophe Gillissen, professeur d’études irlandaises à l’université de Caen.

    « Ses résolutions lui ont valu le prix de député européen de l’année. C’est pas mal. C’est une assemblée qui compte plus de 700 députés, elle s’est fait remarquer », souligne-t-il.

    C’est la première fois que le parti sera dirigé par quelqu’un qui n’est pas directement lié aux violences de l’IRA. Un changement d’image pour Agnès Maillot, professeur à l’université de Dublin

    « Elle bénéficie de ce statut de femme éduquée, elle est allée dans les deux grandes universités irlandaises. Il est clair qu’elle représente davantage les femmes de classe moyenne, les jeunes, les femmes progressistes, etc. que n’aurait pu le faire Gerry Adams. »

    Son discours vise à la fois les classes populaires et la middle class irlandaise. Au risque parfois de faire le grand écart comme le souligne Philippe Cauvet, maître de conférences à l’université de Poitiers.

    « C’est le genre de personne à pouvoir dire tout et son contraire d’une année sur l’autre ou d’une salle de réunion à une salle de réunion. C’est beaucoup de tactique, beaucoup de médiatisation, mais pas forcément un corpus politique et idéologique très clair. »

    La voilà aujourd'hui à la tête du Sinn Féin. Reste à voir désormais si elle restera aussi longtemps que Gerry Adams. Lui a présidé le parti pendant 34 ans. Un parti qui n'avait pas été dirigé par une femme depuis 1950.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.