GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Février
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Aujourd'hui
Vendredi 23 Février
Samedi 24 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Catalogne: des milliers d'indépendantistes rendent hommage à Oriol Junqueras

    media Oriol Junqueras, ex-vice-président de la région qui vient d'entamer son 100e jour en prison. REUTERS/Jon Nazca/File Photo

    En Catalogne samedi, plusieurs milliers d'indépendantistes se sont réunis près de Barcelone pour rendre hommage à Oriol Junqueras, l'ex-vice-président de la région qui venait d'entamer son 100e jour en prison. Il est accusé de sédition, rébellion et malversations par la justice espagnole pour son rôle dans la déclaration de l'indépendance du 27 octobre dernier. A l'occasion de ce triste anniversaire, le leader indépendantiste a annoncé sur les réseaux sociaux son souhait de voir la situation politique se débloquer en Catalogne. Un souhait partagé par de nombreux sympathisants.

    Avec notre correspondante à Barcelone, Leticia Farine

    Rubans jaunes de la lutte indépendantiste accrochés à leurs vestes, les manifestants sont venus samedi en nombre demander la libération d'Oriol Junqueras, le leader indépendantiste du parti de la Gauche républicaine.

    Un leader qui souhaite débloquer la situation politique catalane par la reconnaissance symbolique du gouvernement en exil à Bruxelles et l'investiture effective d'un autre candidat que l'ex-président de la région Carles Puigdemont pour gouverner la Catalogne.

    Une décision qui divise les indépendantistes, mais pour Daniel Farre manifestant de 50 ans, c'est l'unique solution pour que les choses avancent. « J'estime que Puigdemont continuera d'être notre président, mais je pense qu'il faut être pratique, dit-il, il est temps qu'une personne reconnue légalement par le gouvernement espagnol prenne les rênes du gouvernement catalan. »

    En l'absence d'un accord, de nouvelles élections pourraient être convoquées, mais chez les sympathisants nationalistes, point de panique. Pour Adam Diaz professeur de 28 ans, la cause indépendantiste finira par malgré tout par l'emporter : « Cela fait des années qu'on vit au jour le jour, on a même dit de nombreuses fois que le processus indépendantiste était enterré, mais il faut résister, on verra ce qu'il va se passer, mais les choses vont tôt ou tard avancer ».

    A la fin du rassemblement, les manifestants ont crié en chœur : « Aucun pas en arrière », preuve que les indépendantistes sont toujours aussi mobilisés.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.