GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Sommet Erdogan-Poutine-Macron-Merkel sur la Syrie organisé à Istanbul le 27 octobre (porte-parole)
    • Environnement: «Aux scientifiques de faire la preuve ou non qu'il y a des conséquences à l'usage des pesticides» (Didier Guillaume sur RTL)
    • Budget des sports en France: «On a assez d'argent pour travailler», dit Roxana Maracineanu (France Info)
    • Brexit: la question irlandaise peut faire échouer l'accord (Barnier)
    • Elections municipales et régionales en Pologne: premier test pour les conservateurs depuis 2015
    • Justice: le tueur en série Michel Fourniret confronté ce vendredi chez le juge à son ex-épouse (avocat)
    • Afghanistan: l'attaque des talibans n'aura pas d'effet sur la situation dans la province de Kandahar (Jim Mattis)
    Europe

    Royaume-Uni: Oxfam embourbé dans un scandale sexuel en Haïti

    media L'enseigne d'un magasin de charité de l'ONG Oxfam dans la ville de Corsham, dans le Wiltshire, au Royaume-Uni. Geography Photos/UIG via Getty Images

    L'organisation humanitaire britannique Oxfam est accusée d'avoir couvert des faits de prostitution. Selon le quotidien britannique The Times, des employés d'Oxfam auraient engagé de jeunes prostituées en 2011 à Haïti au cours d'une mission consécutive au séisme qui avait ravagé le pays en 2010 et fait près de 300 000 morts.

    Avec notre correspondante à Londres,  Marina Daras

    L'organisation humanitaire qui siège à Oxford s'embourbe un peu plus dans un scandale sinistre. Le gouvernement britannique a annoncé vendredi qu'il réexaminait sa coopération avec Oxfam à la suite d'informations divulguées par la presse britannique.

    Selon l'enquête publiée par The Times, des groupes de jeunes prostituées étaient invités pour des soirées sexuelles dans des maisons et des hôtels payés par Oxfam. Une source citée par le quotidien dit même avoir vu une vidéo d'une orgie avec des prostituées portant des T-shirts d'Oxfam.

    Le gouvernement britannique a ordonné vendredi à Oxfam de remettre à la Charity Commission, l'organisme britannique du contrôle des associations humanitaires, ses documents sur les employés impliqués dans l'affaire de Haïti.

    The Times affirme qu'Oxfam n'avait pas averti les autres organisations humanitaires du comportement de ses employés impliqués dans ces activités, ce qui a permis à ces anciens salariés d'obtenir par la suite des missions auprès de personnes vulnérables dans d'autres zones sinistrées.

    Pire encore, certaines organisations comme l'ONG française Action contre la Faim affirment avoir reçu des références positives de la part d'anciens membres du personnel d'Oxfam, concernant un de leur ancien directeur pour Haïti, démis de ses fonctions après avoir admis avoir engagé des prostituées.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.