GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Septembre
Jeudi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    La Cour suprême espagnole autorise l'exhumation du corps de Franco
    Dernières infos
    Europe

    Les projets de l'UE pour une défense commune crispent l'Otan

    media La ministre de la Défense allemande, Ursula von der Leyen, lors de la conférence sur la sécurité de Munich, le 16 février 2018. REUTERS/Michaela Rehle

    La conférence sur la sécurité de Munich qui réunit chaque année chefs d'Etat ou de gouvernement, ministres et experts de politique internationale du monde entier s'est ouverte vendredi 16 février. Les relations entre l'Otan et une Union européenne souhaitant développer une défense commune figuraient au menu de la conférence vendredi. Une conférence ouverte par les deux ministres de la défense française et allemande. Peu après, le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a donné son point de vue sur les projets européens.

    Avec notre envoyé spécial à Munich, Pascal Thibaut

    Les deux ministres de la Défense ont pris la peine de rassurer l'Otan. « Nous voulons rester transatlantiques et en même temps devenir plus européens » a ainsi insisté l'Allemande Ursula von der Leyen. Son homologue française Florence Parly a évoqué une alliance « indispensable ».

    Mais les deux ministres ont défendu un projet qui tient à cœur au couple franco-allemand, la relance de la défense européenne. « Il faudra que nous ayons notre autonomie stratégique, dans le bon sens du terme, c’est-à-dire notre autonomie sans obliger les Etats-Unis à venir à notre chevet. »

    L'Union européenne a lancé en décembre une coopération structurée permanente pour la sécurité et de la défense afin de développer des capacités de défense et d'investir dans des projets communs. Plus de défense veut dire plus d'argent.

    Florence Parly a rappelé l'annonce la semaine dernière que la France comptait d'ici 2025 consacrer 2% du Produit intérieur brut aux dépenses de défense. Ursula von der Leyen a annoncé des efforts supplémentaires côté allemand. Paris propose par ailleurs la mise en place d'une force commune d'intervention européenne, capable d'agir hors des structures existantes de l'Otan ou de l'UE.

    Autant de projets qui suscitent l'irritation voire la méfiance de l'Otan et des Etats-Unis. « Nous saluons les initiatives européennes mais elles ne doivent pas conduire à des doublons avec l'Otan, a insisté le secrétaire général de l'alliance atlantique Jens Stoltenberg, présent également à Munich. Elles ne constituent pas une alternative à l'Otan. Nous dépendons tous de l'Otan. L'Alliance est importante pour la sécurité européenne. Très bien si ces nouvelles forces sont disponibles pour des opérations de l'Otan. »

    Opposer l'Union européenne à l'Otan constitue « un faux débat » pour Florence Parly. Vrai ou faux, il est en tout cas déjà engagé.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.