GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Aucune explication n'a été avancée pour motiver cette révision du bilan, précise l'AFP. Le maire de la ville, Roland Ries, avait fait état d'un bilan plus lourd de quatre morts dans le courant de la nuit avant que le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner n'avance un bilan de trois morts lors d'une conférence de presse à 02H00 du matin. Bilan revu à la baisse par la préfecture en milieu de matinée (2 morts) puis une nouvelle fois corrigé.

    Europe

    A la Une: les Roms des Balkans, huit siècles de discrimination

    media Pendant la destruction d'une habitation clandestine de Roms en Russie en 2017 (image d'illustration). Sergei Starikov via Getty Images

    Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

    Présents en Europe dès le IXe siècle, les Roms sont l’une des plus anciennes et des plus importantes minorités d’Europe. Malgré de lents progrès, les communautés des Balkans font toujours face à de nombreuses discriminations. État des lieux.
    Infographie : les Roms des Balkans, huit siècles de discrimination

    Le 4 février, la projection du film « 120 battements par minute » était interrompue au Musée du paysan roumain par des militants ultra-orthodoxes. Le 8 février, ces derniers protestaient contre la projection d’un autre film sur la thématique LGBT. Entretien avec Lila Passima, l’actuelle directrice intérimaire du MŢR.
    Roumanie : le musée du paysan roumain, un lieu d’ouverture dans le viseur des intégristes

    Dans toute l’Europe, des mouvements ultraconservateurs se développent ces dernières années. En Croatie, l’initiative « Au nom de la famille » a réussi à organiser un référendum pour inscrire dans la Constitution le mariage comme l’union d’une femme et d’un homme. Et son influence ne cesse de croître, en surfant sur le discrédit des partis politiques traditionnels.
    Croatie : « Au nom de la famille », radiographie d’un mouvement ultraconservateur

    Depuis le début des années 1990, les églises poussent comme des champignons dans la ville de Split. Avec le soutien des autorités municipales, ces nouveaux bâtiments, pour la plupart édifiés sans permis de construire, envahissent l’espace public.
    Croatie : comment l’Église catholique s’est approprié l’espace public de Split

    Željka Markić, la fondatrice du mouvement « Au nom de la famille », est en train d’élargir son réseau au niveau européen. Elle est ainsi récemment apparue dans un clip de la « Coalition pour la famille », qui demande depuis plusieurs années en Roumanie l’inscription du mariage dans la Constitution comme « l’union d’un homme et d’une femme ».
    « Un papa, une maman » : les ultra-conservateurs croates et roumains main dans la main

    L’arbitrage international sur la frontière croato-slovène et la baie de Piran suscite l’enthousiasme de Ljubljana et l’agacement de Zagreb. Pourtant, même en Slovénie, la colère gronde parmi les « oubliés » de la frontière : ils reprochent au gouvernement d’avoir tout misé sur l’accès aux eaux internationales en négligeant ses citoyens. Reportage.
    Entre la Slovénie et la Croatie, une nouvelle frontière ubuesque et des propriétés divisées

    En visite officielle à Belgrade, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a assuré que le choix de la Serbie entre l’UE et la Russie était un « faux dilemme ». Il s’est félicité de la bonne coopération entre les deux pays dans les domaines de l’énergie, des infrastructures et de l’économie. Mais il a également insisté pour que la lumière soit faite sur le meurtre du politicien serbe du nord du Kosovo, Oliver Ivanović.
    Sergueï Lavrov : entre Bruxelles et Moscou, « la Serbie est absolument libre de ses choix »

    Oliver Ivanović, le dirigeant serbe du Kosovo assassiné le 16 janvier dernier, se « savait en danger » : selon Rada Trajković, la présidente du Mouvement européen des Serbes du Kosovo, ce dernier aurait donné aux services secrets serbes (BIA) les noms des personnes qui le menaçaient. En attendant, l’enquête piétine.
    Kosovo : « Olivier Ivanović se sentait menacé, il avait averti les services secrets »

    Ça s’est passé cette nuit. Peu après minuit, un inconnu a lancé une grenade contre l’ambassade des Etats-Unis à Podgorica, avant de se suicider au moyen d’un autre explosif. L’assaillant a été identifié : il s’agit de Dalibor Jauković, un Monténégrin de 42 ans. Toute piste terroriste semble écartée.
    Monténégro : attaque à la grenade contre l’ambassade des Etats-Unis

    Chirurgien à la retraite, ancien ministre de la Santé, Miomir Mugoša est sous le coup d’un procès pour d’étranges manœuvres immobilières, à l’époque où il était maire de Podgorica, entre 2000 à 2014. Mais au Monténégro, nombreux sont ceux qui doutent que la justice sera réellement rendue.
    Monténégro : Miomir Muguša, l’ancien maire de Podgorica, va-t-il être rattrapé par la justice ?

    Voilà l’un des lauréats du grand concours de slogans organisé par le ministère serbe de la Culture et de la Communication, pour inciter les jeunes à faire des bébés. Une campagne qui a aussitôt été raillée dans les médias et sur les réseaux sociaux, alors que les autorités sont accusées de se désintéresser du vrai problème de la Serbie : l’exode des jeunes.
    Serbie : « Ne perdez pas de temps, faites des enfants »

    Depuis 1989, la Bulgarie a perdu deux millions d’habitants et les chefs d’entreprises du pays souhaitent désormais importer des travailleurs de l’étranger. Ce qui leur permettra au passage de mettre la pression à la baisse sur les salaires des employés locaux.
    Bulgarie : importer des travailleurs étrangers pour pallier la pénurie de main-d’œuvre

    Émigration légale ou clandestine, loterie américaine, départs pour le Canada ou l’Union européenne... Toutes les statistiques le confirment : l’Albanie est à nouveau confrontée à une vague d’exode de sa population. En sept ans, 330 000 personnes ont quitté le pays. Le phénomène touche notamment les diplômés et, pour la première fois de son histoire contemporaine, la population albanaise régresse.
    L’Albanie face à un nouvel exode massif de sa population

    Pour beaucoup, la chose est entendue : les idées de gauche sont inexistantes dans le débat politique albanais. Frappées du sceau infamant de la dictature, les revendications des progressistes semblent condamnées. Pourtant, face à la montée des inégalités engendrées par les politiques néolibérales, elles pourraient bien de nouveau se faire entendre. C’est en tout cas ce que souhaite Organizata politike. Rencontre avec deux de ses militants.
    Albanie : Oganizata politike, le mouvement qui redonne des couleurs à la gauche

    Les cafés de Pristina, ceux d’autrefois et ceux d’aujourd’hui, ont vu défiler l’histoire du Kosovo, celle d’avant la guerre et celle d’après. Ils sont l’image du passé et de l’avenir du pays. Petite balade dans les rues de la capitale, empreinte de nostalgie, d’amertume, mais aussi de vitalité. Les dix ans de l’indépendance du Kosovo en série (5/6)
    Kosovo : balade de l’indépendance dans les bars et cafés de Pristina

    Depuis plus de deux décennies, le photographe Hazir Reka documente les soubresauts qui agitent l’histoire du Kosovo, des manifestations étudiantes des années 1980 à l’indépendance en 2008, en passant par la résistance pacifique et la guerre. Retour en images sur les années qui ont mené à l’indépendance. Les dix ans de l’indépendance du Kosovo en série (6/6)
    Kosovo : la longue marche vers l’indépendance dans l’objectif de Hazir Reka

    C’est sur fond de tensions avec la Communauté islamique de Macédoine (IVZ) que les derviches bektachis de Tetovo, des mystiques soufis, ont fêté le 8 février dernier le 480e anniversaire de leur présence dans la ville. Depuis des années, les derviches et la communauté islamique se disputent la propriété de l’Arabati Baba tekke, un haut lieu spirituel et culturel de la Macédoine.
    Macédoine : les derviches bektachis fêtent 480 ans d’histoire à Tetovo

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.