GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Allemagne: la presse divisée sur l'interdiction des véhicules diesel polluants

    media Des activistes de Greenpeace devant le Tribunal de Leipzig le 27 février 2018. REUTERS/Fabrizio Bensch

    La presse allemande reste partagée au lendemain de la décision de la plus haute juridiction administrative du pays, mardi, autorisant les communes à prononcer des interdictions de circulation pour les véhicules diesel les plus polluants.

    Avec notre correspondant à BerlinPascal Thibaut

    « Une décision courageuse, logique et appropriée ». Le quotidien Rhein Zeitung salue l’arrêt du Conseil d’Etat et explique « une décision courageuse, car les interdictions de circulation concernent des millions de personnes. Logique car la santé publique est plus importante que les intérêts des conducteurs. Appropriée car la décision prévoit des délais et des exceptions ».

    D’autres commentaires sont sceptiques ou carrément négatifs. « La qualité de l’air ne va pas s’améliorer grâce à cette décision. C’est irréaliste », juge un quotidien régional. Le journal conservateur Frankfurter Allgemeine titre : « Pauvre diesel » et défend une technologie qui a fait « des progrès sensationnels » et nécessaire pour le moment pour le respect de l’environnement.

    Les commentateurs sont d’accord pour critiquer les responsables politiques. « Le jugement est une gifle pour le gouvernement qui a ignoré les problèmes pendant des années et mis par là en danger la santé de la population » commente la première chaîne de télévision ARD. Les constructeurs automobiles en prennent aussi  pour leur grade.

    Le quotidien économique Handelsblatt évoque les conséquences financières du jugement, parle d’un « désastre » et d’une « révolution pour le diesel », une révolution négative. « L’expropriation à froid des propriétaires de voitures atteint un nouveau sommet ». « On peut priver les Allemands de beaucoup de choses », ajoute le journal « mais pas de leurs voitures ».


    « L'avenir des diesel de plus en plus compromis »

    C’est la joie chez les défenseurs de l'environnement après la décision de la justice allemande. Elle permet l'interdiction de circulation des véhicules diesel dans les villes. Ils pourront être « progressivement » bannis à Stuttgart et Düsseldorf, en commençant par les plus anciens et en prévoyant quelques dérogations. Un message qui dépasse les frontières de l'Allemagne, estime Sarah Fayolle, porte-parole de Greenpeace France. « C’est une bonne nouvelle pour nos voisins allemands et pour la qualité de l’air. On peut retenir deux choses : cela veut dire un que l’avenir de ces véhicules diesel est de plus en plus compromis au profit d’autres formes de mobilité plus durables, plus respectueuses de la santé des gens et de l’environnement. Le deuxième élément qu’on peut retenir de cette décision, c’est l’affirmation de plus en plus forte des villes comme des acteurs-clés pour protéger la santé des citoyens face à la problématique majeure de la pollution de l’air.

    Est-ce le début de la fin pour le diesel ? En tout cas, on y voit un signal très clair sur le fait que l’avenir des mobilités, notamment de la mobilité urbaine ne passera pas par des véhicules individuels diesel, et à terme, essence. C’est vers d’autres formes de mobilité qu’il faut évoluer, qui soient plus compatibles avec l’impératif climatique et l’impératif de protection de la santé des populations. On espère en effet que la dynamique va être de plus en plus forte et que ce genre de précédent parmi nos voisins européens va pousser d’autres villes à s’engager dans ce sens et à aller encore plus loin sur cette problématique de la pollution de l’air ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.