GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Allemagne: la cyberattaque contre le gouvernement prend de l’ampleur

    media Il s'agit d'une «attaque techniquement ambitieuse et préparée depuis longtemps», a indiqué le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière. Thomas Trutschel/Photothek via Getty Images

    L'Allemagne assiste à une version 2.0 de la guerre froide dans une ville, Berlin, qui dans le passé était connue pour être un nid d'espions. Aujourd'hui, les hackers ont remplacé les barbouzes d'autrefois. Le réseau informatique du gouvernement allemand a subi une attaque d'ampleur. La piste russe est à nouveau privilégiée.

    Avec notre correspondant à Berlin,  Pascal Thibaut

    « Snake ». « Le serpent ». Ce groupe de hackers russes serait, d’après les médias allemands, responsables de la cyberattaque inédite subie par le gouvernement allemand, « une attaque techniquement ambitieuse et préparée depuis longtemps » d’après le ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière.

    Plus surprenante, l’attaque est toujours en cours, mais sous contrôle d’après les autorités. Explication : Berlin l’a découverte en décembre, mais a décidé de ne pas l’interrompre et de ne pas communiquer pour surveiller les hackers. Les révélations des médias allemands mercredi 28 février ont pris de court le gouvernement allemand.

    Les auteurs de l'attaque ont eu accès à des documents en faible nombre et sans importance réelle d’après les autorités. Leurs cibles étaient, d’après les médias, les ministères des Affaires étrangères et de la Défense.

    A nouveau donc comme pour la cyberattaque contre le Parlement allemand il y a trois ans, la piste russe est la plus avancée. Que les hackers aient agi ou non sur ordre des responsables moscovites, ces opérations traduisent la volonté de s’en prendre à l’Allemagne en pointe pour imposer les sanctions contre la Russie après l’annexion de la Crimée par Moscou.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.