GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Juin
Samedi 16 Juin
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    La Suisse va continuer à financer son audiovisuel public

    media La tour de la Radio télévision suisse (RTS) à Genève en avril 2017. La RTS fait partie des cinq groupes de radio et télévision publics suisses. AFP Photos/Fabrice COFFRINI

    Les Suisses rejettent largement la suppression de la redevance télé, d'après les premiers résultats d’une votation sur le sujet. L'initiative No Billag, du nom de la société qui récolte la redevance, était portée par des jeunes libéraux-radicaux qui ne souhaitaient pas payer pour des chaînes de télé et des radios qu'ils ne regardent ou n'écoutent pas. La Société suisse de radiodiffusion et télévision, la SSR, ne sera donc pas obligée de mettre la clef sous la porte. Mais le débat aura quand même eu des conséquences sur l'audiovisuel public.

    Entre leur porte-monnaie et leurs chaînes de télé et radio, les Suisses ont choisi ces dernières envotant à 71,6% contre la suppression de la redevance. Malgré un bon début, la campagne des opposants à la redevance s'est essoufflée. L'argument financier n'a pas pris. Y compris, ce qui est plus surprenant, dans des communes traditionnellement favorables au parti populiste de droite UDC, le seul vraiment à soutenir No Billag.

    Les derniers sondages donnaient l'initiative perdante à 65 % des votants. Ce sera peut-être plus. Tous les cantons romands diraient non à plus de 75 %, selon les premiers résultats, rapporte notre correspondant à Genève, Jérémie Lanche.

    Le débat sur No Billag aura quand même laissé des traces. En pleine campagne, le gouvernement a décidé de diminuer la redevance. De 451 francs suisses, elle passera à 365 francs l'an prochain, soit un peu plus de 300 euros par an.

    C'est autant d'argent en moins pour la SSR. Dès cet été, elle pourrait mettre en place un plan d'économies à 100 millions de francs (environ 87 millions d’euros). Le service public est donc touché, mais pas coulé.

    Les jeunes libéraux défendaient l'idée que leur génération ne regarde plus la télévision nationale et n'écoute plus les radios publiques et qu'ils devraient donc être dispensés de redevance. Mais les Suisses ont au contraire approuvé le maintien de la redevance et son extension car la radio et la télévision publiques sont tout aussi consultables sur internet que les autres medias.

    Les 13 000 emplois de la radio-télévision nationale et des 21 radios et 13 télévisions régionales préservent donc 75% de leur financement. Si l'abrogation de la redevance l'avait emporté, ces medias publics auraient été condamnés à disparaitre à brève échéance.  

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.