GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Législatives en Italie: la presse inquiète du raz-de-marée anti-système

    media Luigi Di Maio, chef politique du Mouvement 5 étoiles, a revendiqué lundi le droit de former un gouvernement alors que le M5S est devenu le premier parti d'Italie aux élections législatives avec un score dépassant les 32%. REUTERS/Alessandro Bianchi

    La percée historique des forces anti-système et eurosceptiques, majoritaires après les législatives du dimanche 4 mars 2018, plonge dans l'incertitude l'Italie, où le chef de l'extrême droite a revendiqué de diriger le gouvernement. Cette période d'instabilité qui s'ouvre inquiète manifestement beaucoup d'éditorialistes transalpins.

    Avec notre envoyée spéciale à RomeJuliette Gheerbrant

    Comme le résume en Une Il Fatto Quotidiano, ces élections changent tout. Et de fait, le résultat du scrutin bouleverse la politique italienne. Presque tous les journaux titrent sur la victoire du Mouvement 5 étoiles de Luigi Di Maio.

    Pour Il Manifesto, l’Italie danse sous les étoiles. Il Secolo estime que les 5 étoiles ont fait sauter la banque, avec un score que même ses leaders n’osaient pas espérer : 32% des voix, alors qu’il était crédité de 28% dans les sondages.

    La Republica souligne que l’Italie des 5 étoiles a fait couler le Parti démocrate. Luigi Di Maio a, en effet, récupéré les voix de nombreux déçus du gouvernement de Paolo Gentiloni, même si le score décevant du parti au pouvoir est aussi dû à l’éclatement de la gauche qui a fait scission du Parti démocrate et n’a pas convaincu, comme en témoigne un score à peine supérieur à 3%.

    Chasse aux députés

    Cette période d’instabilité qui s’ouvre inquiète manifestement beaucoup d’éditorialistes ce lundi. Pour La Stampa, l’Italie est ingouvernable. Des ennuis sont en vue, titre Il Giornale. Comment former un gouvernement ? C’est à présent la grande interrogation.

    L’Italie se retrouve dans l’incertitude, souligne Il Messaggero, tandis que La Notizia annonce l’ouverture de la chasse aux députés qui seront prêts à retourner leur veste pour éviter un retour aux urnes.

    Luigi Di Maio devait s’exprimer ce lundi après-midi. Devenu premier parti du pays, le Mouvement 5 étoiles compte bien diriger les opérations. « Tous les partis vont devoir discuter avec nous », ont dit dès dimanche soir ses cadres.

    Mais pour gouverner avec qui ? L’équation sera difficile à trouver, et c’est le président de la République qui tranchera, in fine. Il faut savoir que sur les questions de société et d’environnement, le Mouvement 5 étoiles a des positions plutôt proches de la gauche. Sur l’immigration, en revanche - question brûlante des élections -, il a des positions plutôt proches de l’extrême droite de Matteo Salvini.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.