GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 26 Septembre
Jeudi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Allemagne: des membres d'un groupe d'extrême droite condamnés pour terrorisme

    media Un des membres du groupuscule d'extrême droite mercredi 7 mars 2018 au tribunal de Dresde. REUTERS/Sebastian Kahnert

    Huit membres d'un groupuscule d'extrême droite allemand ont été condamnés mercredi 7 mars à des peines de quatre à dix ans de prison pour des attaques jugées « terroristes » contre des réfugiés en 2015, en pleine crise migratoire lorsque près de 900 000 migrants sont arrivés en Allemagne.

    De notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    Ils ont fait exploser la boite aux lettres d’une personne soutenant les réfugiés puis la voiture d’un responsable politique de gauche. Ils se sont attaqués à un centre abritant des militants antifascistes et à deux appartements où des migrants étaient logés. L’un d’eux avait été blessé lors de ces agressions. Les huit personnes du groupe de Freital du nom d’une petite ville de Saxe, sept hommes et une femme, ont été condamnés à des peines de prison allant de quatre à dix ans de prison.

    Le parquet avait estimé que la nature des actes commis permettait de qualifier ce groupuscule de « terroriste ». Leur dérive violente a été qualifiée de « turbo radicalisation » par un magistrat. Ce groupe a frappé en 2015 lorsque l’Allemagne a accueilli un nombre record de réfugiés. Contrairement à la défense, le parquet avait estimé que les accusés étaient parfaitement conscients que leurs actes pouvaient déboucher sur la mort d’êtres humains.

    Les attaques de ce groupe coïncident avec une augmentation sensible des agressions xénophobes contre des foyers de réfugiés en Allemagne. 2 200 ont été recensées en 2017, un chiffre en baisse toutefois par rapport aux 3 500 enregistrés en 2016.

    La région de la Saxe, dans l’ex-RDA, est connue depuis les années 90 pour ses groupes d’extrême-droite violents. Les attaques xénophobes y sont sensiblement plus importantes que dans d’autres Länder.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.