GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Juin
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Aujourd'hui
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ukraine: un négociateur arrêté et accusé d'avoir voulu assassiner Porochenko

    media Le négociateur Volodymyr Rouban dans le box des accusés d'un tribunal ed Kiev le 9 mars 2018. REUTERS/Serhii Nuzhnenko

    En Ukraine, l'arrestation d'un acteur important de la guerre dans l'est du pays fait grand bruit. Volodymyr Rouban a agi en tant que négociateur depuis 2014 dans l'échange de plus de 700 prisonniers entre l'Ukraine et les territoires séparatistes. Il a été arrêté, transportant un arsenal d'armes dans un fourgon. Il est accusé d'avoir voulu assassiner le président Petro Porochenko.

    De notre correspondant à Avdiivka en Ukraine, Sébastien Gobert

    « Nous parlons de la plus grosse menace terroriste sur l'Ukraine depuis l'indépendance en 1991 ». Selon le chef des services sécurité Vasyl Hrytsak, Volodymyr Rouban comptait se livrer à un massacre dans plusieurs villes d'Ukraine, afin de déstabiliser l'Etat et permettre aux forces pro-russes et russes d'avancer à l'est du pays.

    L'accusation est grave, mais pour de nombreux commentateurs en Ukraine, elle ne tient pas la route. Volodymyr Rouban est connu depuis 2014 comme une personnalité controversée, tant par ses réseaux que par ses méthodes. Potentiellement lié à des adversaires du président, il est tombé en disgrâce début 2017.

    Peu voient pourtant en lui un terroriste. Volodymyr Rouban considère avoir été piégé. Son arrestation induit sans doute qu'il a perdu sa protection politique. Elle est aussi décriée comme un signe de la volonté du pouvoir de faire taire ses critiques, avant l'élection présidentielle de 2019.

    Reste que l'arrestation d'un des principaux négociateurs pourrait compliquer des négociations déjà longues et difficiles, sur le sort de dizaines de prisonniers.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.