GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 19 Décembre
Jeudi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    [Reportage] Pologne: premier dimanche sans commerces ouverts

    media Le centre commercial Zlote Tarasy (ici, en juin 2016) est resté fermé ce dimanche 11 mars 2018, premier jour de l'entrée en vigueur d'une loi interdisant le commerce dominical, voulue par le syndicat de Solidarité et soutenue par l'Eglise catholique. Adrian Grycuk / Wikimedia Commons

    Après l'Allemagne, l'Autriche et bien d'autres pays européens, les magasins seront également fermés le dimanche en Pologne. La loi signée par le président en début d'année est entrée en vigueur. Elle prévoit une fermeture progressive avant une interdiction totale en 2020. Ce dimanche 11 mars, les rideaux sont restés fermés pour la première fois. Comment les Polonais s'y sont-ils retrouvés ? Reportage.

    Avec notre correspondant à Varsovie,  Damien Simonart

    A côté de la gare centrale de Varsovie, les allées et venues sont incessantes dans le centre commercial Zlote Tarasy. Les gens vont au cinéma ou au restaurant, mais la galerie commerçante sonne creux, les 150 magasins sont fermés.

    Ania, 22 ans, travaillait encore récemment dans une boutique de vêtement. Aujourd'hui elle peut enfin souffler. « J'ai toujours voulu avoir mon dimanche libre. A chaque fois, le matin je devais aller au travail pendant que les autres dormaient. Et plus tard, si je veux fonder une famille je préfèrerais rester à la maison le dimanche plutôt qu'aller travailler », confie Ania.

    Krzysztof, retraité, a fait ses courses vendredi, mais il est contre cette nouvelle loi. « Ça devrait être mon choix, pas celui d'un homme politique. Là ils passent en force comme au temps du communisme », dit-il.

    La loi prévoit de nombreuses exceptions. Parmi elles, un magasin peut ouvrir le dimanche seulement si son propriétaire et uniquement, lui, est à la caisse. C'est le cas de Mariusz : « Je n'ai pas le choix, mais je m'en sors. Les clients ne se plaignent pas trop. On verra, mais je pense que ce n'est pas une bonne loi. »

    Cette année, les magasins seront encore ouverts deux dimanches par mois. En 2019, ce ne sera plus qu'un avant l'interdiction totale du commerce dominical en 2020.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.