GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 19 Décembre
Jeudi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Slovaquie: le ministre de l'Intérieur Robert Kalinak poussé vers la sortie

    media Robert Kalinak, le ministre slovaque de l'Intérieur a annoncé sa démission, réclamée dans le contexte de l'assassinat du journaliste Jan Kuciak, le 12 mars 2018. REUTERS/Yves Herman

    Le ministre slovaque de l'Intérieur, Robert Kalinak, a annoncé sa démission. Elle était demandé par de nombreuses personnes qui ont manifesté récemment à travers le pays, après le meurtre, le mois dernier, d'un journaliste qui enquêtait sur des cas de corruption. Le Premier ministre Robert Fico, dont le départ est réclamé par de nombreux manifestants, reste en place.

    « Je démissionne du poste de ministre de l'Intérieur et du poste de vice-Premier ministre », a déclaré Robert Kalinak au cours d'une conférence de presse à Bratislava. Il a ajouté : « Mon principal objectif est d'éclaircir le double meurtre ».

    Le ministre de l'Intérieur slovaque, démissionnaire, faisait référence au meurtre du journaliste Jan Kuciak, tuée par balles avec sa fiancée le mois dernier, dans leur maison de campagne. Jan Kuciak avait enquêté sur la corruption en Slovaquie et sur les liens présumés entre des hommes politiques slovaques et des hommes d'affaires italiens, soupçonnés d'être liés à la N'drangheta, la mafia de Calabre.

    L'assassinat du journaliste a déclenché une crise politque à Bratislava, l'un des partis de la coalition au pouvoir envisageait même de sortir du gouvernement au cas où le ministre de l'Intérieur refuserait  de démissionner. La pression de la rue a sans doute contribué à la démission du ministre slovaque de l'Intérieur.

    Vendredi 9 mars, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans tout le pays, pour protester contre la corruption et réclamer la démission du Premier ministre Robert Fico en plus de celle de son ministre de l'Intérieur.  Pour l'instant ce dernier quitte son poste, avec sans doute, l'idée d'assurer la survie du gouvernement de Robert Fico.  

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.