GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Juillet
Vendredi 13 Juillet
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Espagne: manifestation à Barcelone pour défendre l'école catalane

    media Un manifestant au coeur du cortège pour défendre l'école catalane. Barcelone, le 17 mars 2018. Josep LAGO / AFP

    En Espagne, plusieurs milliers de personnes ont défilé samedi 17 mars à Barcelone pour défendre le modèle éducatif catalan; un modèle remis en cause ces dernières semaines par les partis politiques de droite qui dénoncent la discrimination du castillan face au catalan dans les écoles. Reportage.

    Avec notre correspondante à Barcelone,  Leticia Farine

    « Ne touchez pas à l'école catalane ». Voici ce qu'ont scandé en chœur les manifestants parapluies dans une main, drapeau catalan dans l'autre. Ils étaient venus défendre le système d'immersion linguistique catalan qui fait de la langue régionale la langue d'apprentissage pour l'enseignement scolaire alors que le castillan n'est enseigné que comme une deuxième langue vivante.

    Selon Mireilla Casa de Montores, 66 ans, cela n'empêche pas que le castillan soit parlé majoritairement en dehors des salles de classe. « Si vous allez dans n'importe quel collège de l'une des quatre provinces de Catalogne, vous verriez que dans la cour de récré, la langue qui domine c'est le castillan. N'importe quel ministre qui se rendrait dans une cour de récré lors d'une pause le verrait et surtout l'entendrait », assure-t-elle.

    Depuis le début de la crise catalane, la droite de Ciudadanos et du Parti populaire du Premier ministre Mariano Rajoy dénoncent le modèle éducatif catalan qu'ils jugent discriminatoire pour la langue espagnole.

    Pour Montse Benito, thérapeute de 49 ans, c'est un mensonge pur et simple. « C'est n'est pas vrai. Qui le dit ? Monsieur Rajoy qui vit à Madrid et qui n'est pas fichu d'apprendre une langue de plus ? Ce n'est pas vrai, je suis Catalane et comme vous pouvez le voir je parle castillan parfaitement alors que j'ai étudié dans une école catalane », s’insurge-t-elle.

    Pour beaucoup de manifestants, le débat sur l'école catalane rappelle un passé douloureux. En effet, durant la période de la dictature franquiste, la langue catalane a été bannie de l'espace public avant d'être rétablie en 1979 lors de la transition démocratique.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.