GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 25 Octobre
Samedi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Affaire Skripal: l'OIAC dépêche des experts en armes chimiques au Royaume-Uni

    media Le périmètre de sécurité fixé par la police autour d'un pub de Salisbury où se sont rendus l'ex-espion russe et sa fille Yulia avant d'être retrouvés empoisonnés. REUTERS/Peter Nicholls

    Au lendemain de la réélection de Vladimir Poutine, l’affaire de l’empoisonnement aux neurotoxiques de l’ancien espion Vladimir Skripal est plus que jamais sur les devants de la scène diplomatique. Emmanuel Macron y a d'ailleurs fait référence dans son message au président russe suite à sa réélection. A Bruxelles, les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont évoqué la question et des experts de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), dont le siège est aux Pays-Bas, sont arrivés ce lundi 19 mars en Angleterre.

    Avec notre bureau à Bruxelles,

    Les experts de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques ont à leur programme des réunions avec les Britanniques du laboratoire scientifique et technologique du ministère de la Défense pour établir les méthodes de collecte d’échantillons de ce qui pourrait être du Novichok. Mais d’ores et déjà, des premiers tests ont été lancés à leur arrivée en Angleterre sur des échantillons déjà prélevés.

    Les experts chimistes de l’OIAC les rapporteront ensuite aux Pays-Bas pour des analyses approfondies dans le laboratoire de l’Organisation, qui se trouve à Ryswick, près de La Haye. Mais ce ne devrait a priori pas être le seul laboratoire à mener des analyses, car l’OIAC pourrait aussi envoyer des échantillons pour comparaison à des laboratoires partenaires.

    Pendant ce temps-là à Bruxelles, les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont adopté une déclaration commune pour condamner l’utilisation d’armes chimiques en Europe pour la première fois depuis 70 ans. Ils demandent par ailleurs à la Russie de communiquer tous les éléments concernant son programme Novichok à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.