GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 24 Novembre
Lundi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Colombie: la mairie de Bogota décrète le couvre-feu dans toute la ville après des violences et des pillages
    Europe

    L'indépendantiste catalan Carles Puigdemont reste en Allemagne

    media L'ex-président catalan Carles Puigdemont lors d'une conférence de presse à Berlin, ce samedi 7 avril, où il séjourne désormais. REUTERS/Hannibal Hanschke

    Carles Puigdemont a pris la parole après sa sortie de prison. Le chef des indépendantistes catalans a tenu, samedi 7 avril, une conférence de presse, 24 heures après sa remise en liberté conditionnelle, en attendant que la justice allemande se prononce sur le demande d’extradition déposée par le gouvernement espagnol.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    Carles Puigdemont a fait salle comble ce samedi à Berlin lors de la conférence de presse suivie par de nombreux journalistes allemands et étrangers, mais aussi des sympathisants du leader indépendantiste catalan.

    Carles Puigdemont a été libéré vendredi sous condition. Les magistrats allemands n'ont pas estimé recevable le chef d'accusation de rébellion de la justice espagnole. Une décision saluée aujourd'hui par la ministre allemande de la Justice.

    Reste l'autre motif invoqué par Madrid contre Carles Puigdemont : le détournement de fonds publics sur lequel la justice allemande devra encore trancher et dire si elle accepte ou non une extradition du Catalan. L'intéressé en a dit un peu plus lors de sa conférence de presse sur ses projets.

    « Ma volonté, mais aussi mon obligation, est de rester en Allemagne jusqu'à la fin du processus judiciaire. Une fois ce processus achevé, je serai libre de mes mouvements et je retournerai en Belgique où je me suis installé pour poursuivre la lutte depuis mon lieu d'exil », a déclaré l'ex-président catalan.

    Carles Puigdemont a répété que l'indépendance de la Catalogne n'était pas l'unique solution, mais il a demandé à Madrid de respecter le respect des résultats électoraux et d'admettre que l'indépendantisme catalan constitue une réalité déterminante.

    Carles Puigdemont a plaidé pour une médiation internationale dans leconflitqui l'oppose au gouvernement central espagnol plaidant pour une solution politique et non judiciaire de la crise actuelle.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.