GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Allemagne: la Deutsche Bank change de tête

    media Devant la Deutsche Bank à Francfort (photo d'illustration). REUTERS/Kai Pfaffenbach

    La grande banque allemande Deutsche Bank traverse des turbulences et une difficile restructuration depuis plusieurs années. La persistance des difficultés a placé la banque sous pression. Une réunion du conseil de surveillance dimanche soir a conduit à une éviction prématurée du responsable actuel le Britannique John Cryan qui va être remplacé par un Allemand.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    Un Allemand pour diriger la Deutsche Bank. Depuis longtemps, l’institut bancaire avait à sa tête des dirigeants d’autres pays privilégiant les activités d’investissement et un développement à l’international. Une stratégie qui ne s’est pas révélée payante pour la grande banque allemande secouée depuis plusieurs années par de mauvais résultats et des affaires négatifs pour son image.

    Le Britannique John Cryan est remercié et sera remplacé à partir du mois prochain par un pur produit du Made in Germany. Christian Sewing a fait toute sa carrière à la Deutsche Bank. Son choix symbolise aussi un recentrage sur le marché domestique et sur la clientèle privée au détriment des activités d’investissement qui ne rapportent plus rien à la banque. A 47 ans, ce cadre qui jouit d’une réputation favorable marque aussi un rajeunissement.

    Mais la nomination de Christian Sewing pourrait aussi conduire à des décisions difficiles. La banque a enregistré un déficit pour la troisième année consécutive et John Cryan était critiqué pour ne pas faire preuve de suffisamment d’autorité et d’énergie pour restructurer la banque et la rendre à nouveau profitable. Le titre de Deutsche Bank a enregistré un recul de près de 30% cinq fois supérieur à la moyenne. Le conseil de surveillance était sous pression, les investisseurs s’impatientaient. Christian Sewing devra prouver qu’il n’est pas que le produit d’un choix opéré dans l’urgence.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.