GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 9 Octobre
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Attaque de Münster: la police semble écarter la piste islamiste

    media Des habitants de Münster rendent hommage aux victimes sur les lieux de l'attaque de samedi, le 8 avril 2018. REUTERS/Wolfgang Rattay

    En Allemagne, en plein centre-ville de Münster (ouest), un conducteur a précipité sa voiture sur la terrasse d'un café ce samedi. Bilan : deux morts. Le conducteur s'est ensuite suicidé. La police exclut a priori la thèse de d'attentat terroriste islamiste.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    L’attaque de samedi a d’abord fait penser à l’acte d’un islamiste. Cette piste a été exclue hier soir par le ministre régional de l’Intérieur qui a confirmé que le conducteur du véhicule était un Allemand. Celui-ci a foncé dans la foule avec son propre véhicule, ce qui a permis de l’identifier rapidement et de perquisitionner son domicile à quelques kilomètres du lieu de l’attaque.

    Les autorités affirment n’exclurent aucune piste et n’ont pas révélé l’identité de l’auteur de l’attaque. Les médias allemands le présentent comme un homme de 48 ans, Jens R., un désigner industriel d’après l’hebdomadaire Der Spiegel qui aurait souffert de troubles psychiques dans le passé.

    Il aurait tenté, d’après cette même source, de se suicider dans le passé. L’homme aurait eu dans le passé des ennuis avec la police pour des actes relevant de la petite criminalité.

    Des liens avec l'extrême droite ?

    Mais pourquoi l’homme a-t-il décidé hier après-midi de foncer dans la foule dans le centre-ville de Münster avant de se suicider juste après dans son véhicule ? C’est la question principale à laquelle les enquêteurs vont devoir répondre.

    Des câbles suspects dans la voiture de l’attaquant se sont révélé inoffensifs, une arme et des articles pyrotechniques ont été retrouvés au domicile de Jens R.. Et la chaîne de télévision ZDF évoque des liens de l’homme avec les milieux d’extrême-droite.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.