GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L'économie russe secouée par les nouvelles sanctions américaines

    media Ce lundi, le rouble a cèdé 3,18% face au dollar, au plus bas depuis novembre. REUTERS/Maxim Shemetov

    De nouvelles sanctions américaines ont été prises contre Moscou, accentuant la tension entre la Russie et les Occidentaux. Vendredi 6 avril, Washington a annoncé des mesures contre 7 oligarques et 12 entreprises russes considérées comme proches du Kremlin pour les punir de leurs activités malveillantes contre les démocraties occidentales. Résultat : ce lundi 9 avril, une nette dégringolade de la Bourse de Moscou.

    Avec notre correspondant à Moscou, Etienne Bouche

    Les marchés russes ont beau être habitués aux secousses financières depuis 2014, ces nouvelles sanctions américaines ont des effets très nets ce lundi à Moscou.

    Le quotidien économique Vedomosti en fait une large couverture et évoque notamment le niveau de rouble. La devise russe a retrouvé son plus bas niveau depuis août 2016. Les marchés chutaient de près de 10%.

    Ces sanctions américaines ciblent 38 personnalités et entreprises. Ces dernières ne peuvent plus faire affaire avec des Américains.

    Les actifs de l'oligarque Oleg Deripaska sont concernés. Le groupe Rusal, l'un des premiers producteurs d'aluminium du monde, se retrouve fortement fragilisé. A la Bourse de Hong Kong, l'action de Rusal a perdu 50% de sa valeur. Le groupe a averti que les sanctions pourraient aboutir « à un défaut technique sur certaines obligations du groupe ».

    Le Kremlin a jugé lundi ces sanctions « scandaleuses » « au vu de la violation de toutes les normes ». Le ministre russe de l'Industrie, Denis Mantourov, a indiqué que le gouvernement allait renforcer son soutien aux entreprises privées concernées. Le Premier ministre Dmitri Medvedev a demandé à ses adjoints d'élaborer des propositions concrètes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.