GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 23 Octobre
Mercredi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Politique européenne: «aucune chance» pour que l'Italie quitte l'UE ou l'euro (chef du gouvernement)
    • Inondations-Aude: 16 000 sinistres déclarés, coût total estimé à 200 millions d'euros (assureurs)
    • Nucléaire: l'UE appelle Washington et Moscou à «préserver» le Traité INF
    • Le retrait américain annoncé d'un traité nucléaire «rendra le monde plus dangereux» (Kremlin)
    • Journalisme: le 80e prix Albert-Londres a été décerné à Istanbul à Elise Vincent, du journal «Le Monde»
    • Nucléaire: Macron rappelle «l'importance» du traité nucléaire dont Trump veut sortir
    • Le négationniste français Robert Faurisson est mort à l'âge de 89 ans (famille)
    • Cisjordanie: un Palestinien attaque un soldat israélien et est abattu par la suite (armée)
    • Budget italien: «La Commission européenne ne veut pas d'une crise entre Bruxelles et Rome» (Pierre Moscovici sur France Inter)
    • L'ancienne ministre Ségolène Royal dénonce la fiscalité sur le carburant en France, un «matraquage fiscal par l'écologie» (RTL)
    Europe

    Russie: mort suspecte du journaliste Maxim Borodine

    media La rue Radichtchev à Iekaterinbourg (photo d'illustration). © Wikimedia Commons / Владислав Фальшивомонетчик

    Maxim Borodine, journaliste russe spécialiste de l'investigation et qui avait enquêté à plusieurs reprises sur les mercenaires russes présents en Syrie est mort. Ses voisins l'ont trouvé, très gravement blessé, au pied de son immeuble d'Iekaterinbourg, après une chute de cinq étages.

    Pour les autorités russes, c'est sans doute un accident. Il serait tombé, tout seul, du balcon de son appartement, au cinquième étage. Tout seul, parce que d'après la police, la porte de son logement était fermée de l'intérieur. Or, si quelqu'un s'était introduit chez Maxim Borodine pour lui faire du mal, poursuivent les enquêteurs, il aurait bien fallu qu'il emprunte cette porte pour sortir.

    Le suicide ? Sa rédactrice en chef n'y croit pas. Maxim Borodin avait 32 ans, c'était un journaliste en pleine ascension, il n'avait selon elle, aucune raison de mettre fin à ses jours. Et il n'a rien laissé derrière lui, ni lettre ni message audio ou vidéo destiné à ses proches.

    Et puis, il y a ce coup de fil troublant. Quelques jours avant sa mort, Maxim Borodine avait appelé un ami à 5h du matin, paniqué : il y a quelqu'un avec une arme sur son balcon et des gens en tenue de camouflage dans sa cage d'escalier, raconte-t-il. Ce soir-là, il ne lui était rien arrivé, Borodin lui-même avait parlé de fausse alerte. Mais peut-on vraiment parler de coïncidence ? L'OSCE, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, demande à la Russie une enquête rapide et approfondie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.