GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Brexit: la sortie du Royaume-Uni de l'UE est «un moment tragique pour l'Europe» (Juncker au quotidien «El Pais»)
    • Intempéries: le typhon Tapah menace le Japon, des centaines de vols intérieurs ont été annulés
    • Mondial 2019 de rugby au Japon: victoire et bonus pour l'Irlande face à l'Écosse (27-3)
    • Environnement: la ville de Paris organise, ce dimanche de 11h à 18h, la 5e édition de la Journée sans voiture
    • Suisse: des funérailles en montagne pour le Pizol, un glacier désormais disparu sous l'effet du réchauffement climatique
    • Sécurité dans le Golfe: l'Iran compte présenter à l'ONU un plan de coopération régionale (Rohani)
    • Pour l'Iran, la présence de forces étrangères dans le Golfe accroît l'«insécurité»
    Europe

    Hongrie: les pro-Orban s'attaquent aux ONG et à George Soros

    media Une affiche pour inciter les Hongrois à se prononcer lors de la consultation populaire contre Soros. © RFI/Frédérique Lebel

    Alors qu'une nouvelle manifestation d'opposition est attendue ce samedi 21 avril, comme promis pendant sa campagne électorale, Viktor Orban poursuit sa feuille de route : renforcer en Hongrie la démocratie « illibérale » dont il s’est fait le chantre. Et cela passe par une nouvelle offensive des pro-Orban contre la société civile et les ONG.

    Cette nouvelle offensive tient en une liste étalée de deux pages sous le titre « Les hommes du spéculateur » : 200 noms d'employés d'ONG, d'enseignants et de journalistes, parfois avec leurs photos… Le « spéculateur » ainsi désigné est George Soros, l'homme d'affaires américano-hongrois ciblé comme ennemi public numéro 1 par Viktor Orban.

    L'auteur de cette liste est un hebdomadaire pro-gouvernemental. Son initiative date de la semaine dernière, dans la foulée de la large victoire du parti au pouvoir aux législatives. Une liste qui émeut les organisations de la société civile et suscite les critiques du haut-commissaire aux droits de l'homme de l’ONU, alors que Viktor Orban s'en félicite.

    George Soros sous pression

    « J'encourage particulièrement les professionnels de la presse à dévoiler autant de réseaux et de collaborations que possible », a déclaré le Premier ministre hongrois ce vendredi. Les nuages s'amoncellent donc autour de la fondation Open society créée par George Soros. Elle pourrait d'ailleurs quitter Budapest. L'option est en tout cas sérieusement envisagée. Une loi dite « Stop Soros » doit être adoptée le mois prochain. Elle prévoit notamment de taxer à 25% les financements étrangers des ONG.

    En parallèle, une nouvelle manifestation d'opposition est attendue ce samedi contre Viktor Orban accusé par ses détracteurs d'atteintes à l'Etat de droit. Il y a tout juste une semaine, des dizaines de milliers de personnes s’étaient déjà rassemblées pour dénoncer, dans la soirée du 14 avril, la réélection du Premier ministre. Il s'agit de l’une des manifestations les plus importantes de ces dernières années, dans ce pays d’Europe centrale comptant 9,8 millions d’habitants.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.