GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Terrorisme: Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison par la justice belge

    media Vue de la salle d'audience du tribunal de Bruxelles où le verdict de 20 ans de prison a été prononcé contre Salah Abdeslam ce 23 avril 2018. Frederic Sierakowski/Pool via REUTERS

    Salah Abdeslam est le dernier survivant des commandos terroristes du 13 novembre 2015 en France. Avec un complice tunisien, il vient d’être jugé à Bruxelles pour tentative d’assassinat sur des policiers. Lors d’une fusillade en 2016 dans la commune de Forest, peu avant son arrestation, plusieurs policiers avaient été blessés, dont un très grièvement. On estime que l’événement a précipité les préparatifs des attentats de Bruxelles une semaine plus tard, le 22 mars.

    Avec notre correspondant à Bruxelles,  Pierre Bénazet

    Vingt ans de prison pour Salah Abdeslam et pour son complice Sofian Ayari. Les juges du tribunal correctionnel de Bruxelles ont suivi les réquisitions de l’accusation. Le procureur du roi avait requis la peine maximale possible pour cette fusillade, survenue alors que les policiers de la cellule d’enquête conjointe franco-belge venaient perquisitionner une cache qu’ils croyaient vide.

    Lors de la longue lecture de leur décision, les juges du tribunal correctionnel de Bruxelles ont estimé et établi que Salah Abdeslam et son complice Sofiane Ayari avaient l’intention de commettre un homicide, qu’il y a bel et bien eu tentative d’assassinat de policiers et qu’il y avait de leur part préméditation.

    Surtout, les juges ont établi le caractère terroriste de leur acte, ce 15 mars 2016, au regard du fait que Sofiane Ayari avait passé un an avec Daech en Syrie et en citant les lettres envoyées par Salah Abdeslam à sa mère et sa sœur, pour les enjoindre de haïr les mécréants, qui selon lui, persécutent les musulmans.

    Pour les juges du tribunal correctionnel de Bruxelles, rien ne laisse penser que Salah Abdeslam ait commencé à prendre conscience de la gravité de ses actes, d’où la sévérité de cette condamnation.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.