GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 22 Octobre
Mardi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le retrait américain du traité nucléaire avec la Russie est un «pas dangereux» (Moscou)
    • Politique française: Laurent Wauquiez (LR) juge Emmanuel Macron «déconnecté» de la réalité de ses concitoyens (Le Parisien)
    • Israël rouvre l'entrée de Gaza aux marchandises et aux personnes (officiel)
    Europe

    Espagne: manifestation à Barcelone contre le verdict du procès de «la meute»

    media A Madrid, comme à Barcelone et dans toutes les grandes villes espagnoles, les femmes ont défilé, ce jeudi 26 avril, contre le verdict du tribunal de Navarre (nord). REUTERS/Sergio Perez

    En Espagne, jeudi 26 avril, a été rendu le jugement très attendu du procès de cinq jeunes hommes qui se faisaient appeler la « Manada » c’est-à-dire « la meute » en français. Ils étaient accusés de viol collectif sur une jeune fille de 18 ans lors des fêtes de Pamplune en 2016. Ils ont finalement été condamnés à neuf ans de prison et à 50 000 euros d’amende pour « agression sexuelle » et non pas pour « viol ». Un jugement qui a indigné les associations de défense des droits des femmes qui ont organisé jeudi des manifestations dans toutes les grandes villes espagnoles. A Barcelone, les manifestants se sont rassemblés sur la place Sant Jaume dans le centre historique de Barcelone.

    Avec notre correspondante à Barcelone,  Leticia Farine

    « Ce n’est pas une agression sexuelle, c’est un viol » « Non, c’est non » ou encore « Moi, oui, je te crois ». Voici ce qu’ont crié en chœur les manifestants réunis jeudi soir sur la place Sant Jaume.

    Dans l’après-midi, les jeunes hommes de la « Manada » avaient été condamnés à neuf ans de prison pour agression sexuelle alors que le parquet demandait plus de 22 ans de prison pour chacun d’entre eux. Les juges n’ont finalement pas retenu l’accusation de « viol » car il n’y a eu selon eux « ni violence ni intimidation».

    Dans la foule, Barbara Barranco, 22 ans, porte une pancarte avec le nom et le visage des agresseurs. Une manière selon elle de rendre justice à la victime. « C’est vraiment injuste, dit-elle. Si le système et la justice patriarcale ne font pas leur travail comme il devrait le faire, la société et nous les gens qui sommes dans la rue allons faire connaître la vérité, s’il faut pour cela montrer le visage et le nom des violeurs, c’est ce que nous allons faire. »

    Felipe Pulla, 34 ans, était venu, lui, défendre le droit de toutes les femmes à pouvoir se sentir en sécurité dans l’espace public. « La justice espagnole a de nouveau échoué, elle a soutenu le patriarcat, je crois que les femmes méritent mieux. Quand elles marchent dans la rue, elles ne doivent pas se sentir courageuses, mais libres et en possession de tous leurs droits. »

    Après l’annonce du jugement, le parquet et l’avocat de la victime ont annoncé qu’ils allaient faire appel.

    (Ré) écouter et (re) lire : Espagne: des mesures pour protéger les femmes en écho à l'affaire Weinstein (Bonjour l'Europe)

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.