GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L'UE met en garde les Etats-Unis contre des sanctions sur l'acier et l'aluminium

    media Emmanuel Macron, Theresa May et Angela Merkel ont fait savoir que l'UE ne se laisserait pas faire en cas de sanctions économiques américaines sur l'acier et l'aluminium le 29 avril 2018. REUTERS/Francois Lenoir

    Dans une lettre commune pour tenter de contrer les menaces de taxes américaines sur l'acier de 25% et de 10% sur l'aluminium, le président français, la chancelière allemande et la Première ministre britannique mettent de nouveau en garde les Etats-Unis contre des sanctions commerciales vis-à-vis de l'Europe. Les exemptions de taxes expirent en effet le 1er mai et l’'UE se dit prête à réagir.

    Avec notre correspondante à Bruxelles, Laxmi Lota

    Les Européens ont répété que, sans exemption, des mesures de représailles viseront des produits emblématiques américains. L'UE est prête à réagir « avec efficacité et célérité », peut-on lire dans un communique publié par l'Elysée.

    Le président français et la chancelière allemande se sont succédé à Washington la semaine dernière pour tenter de convaincre Donald Trump de préserver l'Union de sanctions commerciales. Mais le principal conseiller économique du président américain a rappelé à l'UE qu'elle devait faire « des concessions » si elle voulait échapper aux droits de douane.

    Plusieurs pays, dont le Canada, le Mexique, la Corée du Sud et l'UE ont bénéficié d'exemptions de la part de l'administration américaine, en mars. Celles-ci arrivent à expiration le 1er mai et pourraient ne pas être renouvelées.

    Avec cette lettre commune, l'Union européenne veut en tout cas se montrer unie : « une unité décisive pour préserver nos intérêts », indique le communiqué.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.