GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    France: une «Marche citoyenne et solidaire» pour relier Vintimille à Douvres

    media L'eurodéputé écologiste José Bové lors de la Marche citoyenne et solidaire qui est partie de Vintimille en Italie ce lundi 30 avril pour alerter sur le sort des migrants. VALERY HACHE / AFP

    Il s’agit d’une marche symbolique pour relier Vintimille, en Italie à Douvres, au Royaume-Uni. L'objectif de la « Marche citoyenne et solidaire » organisée par l'association L'Auberge des Migrants est de retracer l'itinéraire que des milliers de migrants empruntent. Au total, il y aura 60 étapes avant l’arrivée à Douvres, prévue le 8 juillet prochain. Ce lundi 29 avril, la première étape reliait Vintimille à Breil-sur-Roya dans les Alpes françaises.

    Vintimille – Breil-sur-Roya sont éloignés d’une vingtaine de kilomètres à pied à travers la montagne. Il s’agit de la première étape d'une marche qui en comptera 60 sur une distance de 1 400 kilomètres jusqu'au Royaume-Uni, sur la route des migrants.

    Parmi les marcheurs de ce premier jour, on retrouve notamment  l'eurodéputé écologiste José Bové. « Nous sommes environ 130 à marcher, nous n’avons pas pris la route mais nous avons pris un chemin à travers la montagne et à quelques kilomètres de Breil-sur-Roya nous avons été accueillis par les gendarmes qui vérifiaient qu’il n’y ait pas de migrants qui marchaient avec nous, explique-t-il. Mais évidemment, personne n’aurait jamais incité des migrants à faire cela ».

    L'objectif de cette marche, c'est avant tout de sensibiliser les citoyens à l'accueil des migrants, mais José Bové veut aussi interpeller l'Etat. « J’ai envie de lancer un appel au ministre de l’Intérieur en lui disant, ne vous trompez pas, ceux qui aident aujourd’hui les migrants en danger, ce sont ceux qui donnent la meilleure image de notre pays. »

    Chacun peut participer à une ou plusieurs étapes de cette marche citoyenne. Pour cela, il suffit de s'inscrire sur le site de l'Auberge des Migrants et de faire un don à l'association.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.