GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Irak: une attaque fait 12 morts dans la ville sainte chiite de Kerbala (sécurité)
    • Yémen: les rebelles annoncent vouloir arrêter toutes les attaques contre l'Arabie (dirigeant insurgé)
    • Affaire Karachi: le parquet demande un procès pour Balladur et Léotard (source judiciaire)
    • Respect de la vie privée: Facebook suspend des dizaines de milliers d'applications
    • Commerce: Trump ne pense pas aboutir à un accord avec Pékin avant l'élection de 2020
    • Procès Mélenchon en France: le jugement mis en délibéré au 9 décembre
    • Greta Thunberg espère que la société a atteint «un tournant» sur le climat (interview à l'AFP)
    Europe

    Emmanuel Macron va recevoir le Prix Charlemagne à Aix-la-Chapelle

    media Emmanuel Macron à Paris lors des commémorations du 8 mai. REUTERS/Christian Hartmann

    Emmanuel Macron se rend en Allemagne ce mercredi 9 mai. En cette Journée de l'Europe, le président français va passer 24 heures à Aix-la-Chapelle pour y recevoir jeudi le Prix Charlemagne, une distinction qui récompense depuis 1950 l'engagement européen d'une personnalité politique. Il est le deuxième président français après François Mitterrand à le recevoir, et c'est Angela Merkel, la chancelière allemande, qui prononcera son éloge. Un an après son arrivée au pouvoir, Emmanuel Macron va tenter de profiter de ce rendez-vous pour faire avancer son projet de relance de l'Europe, un projet toujours au point mort.

    Angela Merkel avait reçu le Prix Charlemagne en 2008. A l'époque, c'est Nicolas Sarkozy qui avait fait son éloge dans la salle du couronnement de l'Hôtel de ville d'Aix-la-Chapelle. Dix ans plus tard, les rôles sont inversés. C'est la dirigeante allemande qui va féliciter le président français. Symboliquement, l'image est forte. Berlin n'est plus à la manœuvre sur le plan européen, c'est Paris qui s'active. Mais pour l'instant, les résultats d'Emmanuel Macron sont minces.

    Si l'Elysée met en avant les nouvelles règles du travail détaché ou l'harmonisation fiscale, les grands projets d'union bancaire et de mécanisme européen de stabilité restent bloqués et la nouvelle coalition au pouvoir en Allemagne ne facilite pas les choses.

    Alors, ce jeudi, dans son discours - son quatrième sur l'Europe - le président français parlera de l'avenir de l'Union européenne à l'horizon 2030-2050. L'idée selon un conseiller est que pour convaincre les européens, il ne suffit pas de colmater les brèches, de gérer les crises, il faut aussi une vision de long terme.

    Un message que le chef de l'Etat pourra mettre en scène l'après-midi. Il débattra de l'Europe avec mille étudiants de la faculté d'Aix-la-Chapelle.

    →(Re)lire: Europe: le prix Charlemagne récompense Emmanuel Macron

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.