GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 9 Octobre
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    A Saint-Pétersbourg, Macron et Poutine reprennent le dialogue

    media Poignée de main entre les présidents français et russe (d) après leur conférence de presse à Saint-Pétersbourg, le 24 mai 2018. REUTERS/Grigory Dukor

    Un an après leur premier entretien à Versailles, Emmanuel Macron et Vladimir Poutine se sont retrouvés jeudi  24 mai à Saint-Pétersbourg. Les deux présidents se sont entretenus pendant près de trois heures et demi et ont fait en sorte d’afficher leur volonté de travailler ensemble.

    Avec notre envoyée spéciale à Saint-Pétersbourg,  Valérie Gas

    L’eau a coulé sous les ponts depuis leur première rencontre. Emmanuel Macron et Vladimir Poutine se connaissent mieux et ils l’ont fait savoir en évoquant leurs nombreux coups de téléphone pour évoquer les grands sujets internationaux durant l’année écoulée.

    Chacun dans leur style, direct et sans fioritures pour Vladimir Poutine, volontariste pour Emmanuel Macron, les deux présidents ont navigué entre le tutoiement et le vouvoiement. Cher Vladimir d’un côté, Emmanuel de l’autre. Sans effusion, ils ont tout de même affiché une certaine forme de proximité et ont passé plus de deux heures en tête à tête avant de diner avec leurs équipes pendant une heure supplémentaire.

    Cette rencontre n’a pas fait avancer de manière immédiatement concrète les grands dossiers qui étaient sur la table des négociations, mais elle a tout de même permis à Emmanuel Macron de montrer que le dialogue était bel et bien engagé avec Vladimir Poutine.

    Notamment sur la question du nucléaire iranien, sur laquelle le président russe et le président français ont manifesté leur volonté de maintenir l’accord de 2015 tout en engageant des discussions pour le compléter. Une position qu’Emmanuel Macron défend depuis la dernière Assemblée générale des Nations unies. Il n’a pas manqué de le rappeler et de se réjouir d’avoir désormais le soutien explicite de Vladimir Poutine.

    (Re) lire : Un an après Versailles, l’acte II de la relation Macron-Poutine

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.