GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 25 Septembre
Mercredi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    La Turquie accuse la Grèce de «protéger des putschistes»

    media Les huit militaires turcs, accusés par Ankara d'avoir participé au putsch manqué du 15 juillet 2016, arrivent sous escorte à la Cour suprême grecque, le 26 janvier 2017. REUTERS/Alkis Konstantinidis

    La Turquie a fustigé ce jeudi la décision du Conseil d'Etat grec d'accorder le statut de réfugié à deux officiers turcs soupçonnés d'implication dans le coup d'Etat avorté de juillet 2016, accusant Athènes de « protéger des putschistes ».

    Avec cette décision qui va « à l'encontre des règles du droit international  », « la Grèce devient un pays qui protège et abrite les putschistes », a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué.

    « Nous condamnons vigoureusement cette décision qui heurte profondément la conscience de la nation turque », a ajouté le ministère, émettant l'espoir que la justice grecque ne « reproduira pas des erreurs similaires ».

    Le Conseil d'Etat, plus haute juridiction administrative grecque, a confirmé mercredi le statut de réfugié politique accordé à deux officiers turcs putschistes présumés, rejetant un appel du gouvernement grec contre cette décision des services d'asile.

    Relations tendues

    La fuite en Grèce de huit militaires accusés par la Turquie d'avoir participé au coup d'Etat manqué du 15 juillet 2016 a largement tendu les rapports entre Athènes et Ankara, qui poursuit sans relâche les auteurs présumés du putsch, imputé au prédicateur Fethullah Gülen, installé aux Etats-Unis.

    Le Conseil tranchait mercredi sur le cas de l'un de ces militaires, mais sa décision s'applique à un autre membre du groupe pour lequel le gouvernement a interjeté un deuxième appel.

    En fonction des règles du droit grec, cette décision sera aussi valable pour les six autres officiers si les services d'asile acceptent in fine leurs demandes.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.