GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Août
Mercredi 15 Août
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
Aujourd'hui
Dimanche 19 Août
Lundi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Ecouter le monde crée une plateforme internationale dédiée aux sons

    media La matière sonore est par définition invisible, insaisissable. Ecouter le monde crée une plateforme numérique pour l’accueillir. Pascale Evrard

    Le bruit de la pluie sur le pavé bruxellois, le caquètement des poules en plein cœur de la Goutte d'or à Paris, le son des pièces de monnaie sur les vitres des cars rapides de Dakar pour appâter le client, ou encore le méli-mélo des timbres des différents instruments de musique qui résonnent dans les couloirs d’un conservatoire... Tous ces sons et bien d’autres encore sont désormais disponibles sur la plateforme numérique Ecouter Le Monde. Monica Fantini, à l’initiative du projet, inaugure ce 26 mai, à Venise, cette base de données sonores soutenue par le programme Europe créative de l’Union européenne.

    Dans la cour du Palazzo Pisani de Venise, un bureau de poste éphémère et des missives improbables, affranchies selon le tarif en vigueur « Ecouter Le Monde »: «Bonjour, Je suis à Venise. Il fait beau. Je t’envoie cette carte postale sonore….Ecoute…», écrit Ariana venue découvrir les installations et qui se prête au jeu. Monica Fantini a pensé la journée de lancement du site Ecouterlemonde.net comme une invitation à l'écoute. Et si partager un son, un bruit, une mélodie de la ville ou de la vie devenait aussi simple qu’envoyer une carte postale, une photo via son téléphone portable ?

    Ecouter le Monde réunit samedi 26 mai des compositeurs, des historiens, des philosophes, des journalistes, des artistes autour d'univers sonores du monde entier. ©Thomas Bourdeau/RFI

    Le conservatoire Benedetto Marcello, Palazzo Pisani, accueille l'exposition ECouter le Monde, samedi 26 mai 2018. ©Thomas Bourdeau/RFI

     

    Nos activités humaines s’accompagnent d’une multitude de sons. Qu’ils soient agréables ou pas, permanents ou fugaces, intenses ou plutôt doux, ils sont là. Et par leur immédiateté, leur force émotionnelle, ils créent des liens sociaux privilégiés et permettent d'appréhender autrement le monde. Que racontent les bruits mécaniques de Porto Marguera, la zone industrielle de Venise, située à l'entrée de la lagune et encore partiellement en activité ? Comment écouter le son de l'eau, ce son qui contrairement aux autres est le même partout, un son qui de toute évidence nous survivra ? Débats, rencontres installations sonores, documentaires dans le somptueux décor du Palazzo Pisani, siège du conservatoire de musique de Venise ponctuent la journée autour d'un sens dont on n'a peut-être pas pleinement conscience: l'ouïe.

    Ecouter le Monde propose unejournée d’expositions artistiques autour des sons du monde. ©Thomas Bourdeau/RFI

    Au bout de bientôt deux ans de travail avec les partenaires du projet ( l’Ejicom de Dakar, l’association d’habitants Bruxelles nous appartient, Brussel behoort ons toe et le conservatoire de musique Benedetto Marcello de Venise et RFI ), la plateforme Ecouterlemonde.net est donc en ligne. Encore en cours d’élaboration, elle comprendra à terme, une sonothèque, banque de données de sons du monde disponibles, après inscription, pour des créations artistiques, des documentaires. Vous pourrez ainsi voyager en écoutant les cris des vendeurs de devises à Téhéran, le brouhaha des vendeurs de poissons du marché de Pikine à Dakar, ou encore les cloches de la cathédrale San Marco de Venise. Le site comprendra également un espace participatif afin de transmettre le plaisir de l’écoute en donnant la possibilité aux internautes d’envoyer une carte postale sonore, à l’image de celles proposées lors de la journée de lancement au Palazzo Pisani: un destinataire, un son, un message personnalisé. Ecouterlemonde.net partagera également ses savoir-faire en mettant à disposition des modes d’emploi pour réaliser une bonne prise de son, ou pour construire un récit sonore.

    La reconnaissance d'un patrimoine

    «Le premier enregistrement des sons de la ville que nous possédons date de 1911, mais il s'agit d'une reconstitution, par un humoriste de l'époque, Jean Peheu. Ce qui fausse un peu la donne. On y entend le marchand parisien de 4 saisons, la marchande de poissons», regrette Pascal Cordereix, conservateur, chef du service documents sonores de la Bibliothèque nationale de France (BNF). La France n'a commencé à collecter les sons de la ville qu'à partir des années 60-70 ( La British Library , elle, a archivé les sons de la ville dès les années 1920-1930). Pour Pascal Cordereix, il y a là tout un patrimoine perdu. Qu'entendait-on dans le métro parisien à sa création puis dans les années 20-30-40 etc...Quels étaient les bruits des machines ? Quelle ambiance y avait-il dans les couloirs souterrains. A Venise, Monica Fantini et les partenaires du projet en sont persuadés, la matière sonore est un bien précieux. La collecte ne fait que commencer.

    Retrouvez un écho de cette journée de rencontres et installations sonores à Venise, chaque semaine sur l'antenne de RFI, avec Monica Fantini. Avec le soutien du programme Europe Créative de la Commission Européenne.

    Samedi 26 mai, à 20h, un concert électro-accoustique, ouvert au public clöturera la journée. ©Thomas Bourdeau/RFI

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.