GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Albanie: le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur appelés à la démission

    media Onze policiers et un journaliste ont été blessés samedi lors d'une manifestation de l'opposition albanaise pour réclamer la démission du ministre de l'Intérieur, à Tirana, le 26 mai 2018. REUTERS/Florion Goga

    Onze policiers et un journaliste ont été blessés ce samedi 26 mai lors d'une manifestation de l'opposition albanaise pour réclamer la démission du ministre de l'Intérieur, dont elle accuse le frère d'être lié au trafic de drogue, mais aussi celle du Premier ministre Edi Rama, accusé de liens avec le crime organisé.

    Répondant à l'appel du Parti démocratique, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées ce samedi à Tirana devant le siège du gouvernement puis devant le ministère de l'Intérieur pour exiger la démission du Premier ministre Edi Rama et celle du ministre de l'Intérieur Fatmir Xhafaj. L'opposition accuse ce dernier de protéger son frère Agron, condamné en 2012 par contumace en Italie à sept ans et deux mois de prison pour trafic de drogue et qui serait toujours impliqué dans des affaires de stupéfiants.

    « Les Albanais protestent contre les liens du gouvernement avec le crime organisé et le trafic de drogue, des liens qui compromettent l'avenir de l'Albanie et nos efforts d'intégration dans l'Union européenne », a déclaré Lulzim Basha, leader du Parti démocratique. « Le précédent ministre de l'Intérieur, Saimir Tahiri, fait l'objet d'une enquête en Albanie et en Italie pour ses liens avec le crime organisé, le trafic international de stupéfiant et il est protégé par le gouvernement. Il ne devrait y avoir aucune impunité pour les politiques, personne ne devrait être au-dessus des lois », a encore lancé Lulzim Basha.

    L'opposant Lulzim Basha, leader du Parti démocratique, s'exprime devant les participants à la manifestation réclamant le départ du chef du gouvernement et du ministre de l'Intérieur. A Tirana, le 26 mai 2018. REUTERS/Florion Goga

    Le ministre a démenti les accusations contre son frère et déclaré qu'il démissionnerait si les charges étaient prouvées. En attendant, Afron Xhafaj s'est rendu au début du mois de mai aux autorités italiennes pour purger sa peine.

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.