GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Le Parlement européen réforme le statut des travailleurs détachés

    media Piotr Adamski, figure du «Plombier polonais» devenu symbole des travailleurs détachés, à l'office de tourisme de Pologne à Paris, le 28 juin 2005 AFP PHOTO JACQUES DEMARTHON

    A Strasbourg, le Parlement européen a approuvé la réforme du statut des travailleurs détachés. Leurs cotisations sociales continueront à être perçues dans leur pays d‘origine. Mais d’ici deux ans, ils bénéficieront du même salaire et des mêmes conditions de travail que les travailleurs locaux.

    La nouvelle législation européenne donne désormais aux travailleurs détachés les mêmes droits que les travailleurs locaux pour prévenir le « dumping social ». A une large majorité de 456 voix favorables, le Parlement européen, réuni en session plénière à Strasbourg, a approuvé ce texte qui a fait l'objet de plus de deux ans de négociations laborieuses.

    La durée maximale du détachement est fixé à 12 mois, prolongeable de six mois. Au-delà, les conditions de travail seront soumises aux règles du travail du pays d'accueil dans leur intégralité. Les frais liés à l'hébergement, à la nourriture ou au transport ne pourront plus être déduits du salaire.

    « Pour la première fois, l'Europe montre qu'elle avance sur le plan social, s'est félicitée l'eurodéputée écologiste Karima Delli pour qui il s'agit d'une avancée considérable. Ce texte de la directive sur les travailleurs détachés va renforcer le principe "à travail égal, salaire égal". Les Etats vont avoir deux ans pour appliquer le fait que chaque travailleur détaché bénéficiera dans un même lieu de travail du même salaire minimum, des primes de risque, du treizième mois, des tickets restaurants, des conditions de logement dignes ».

    Le secteur routier oublié

    « Aujourd'hui, c'est véritablement de la régulation pour éviter ce dumping social et cette loi de la jungle qui a trop duré et qui a été détournée de l'esprit même du texte de base de la directive des travailleurs détachés », poursuit l'élue.

    Le sujet avait été un thème emblématique de la campagne présidentielle française et l'accord européen considéré comme une victoire par Emmanuel Macron. « Un succès essentiel pour une Europe qui protège », s'est d'ailleurs réjoui le président français sur Twitter ce 29 mai.

    Seule fausse note, le transport routier a été exclu de la directive. Une loi qui lui sera propre est en cours de négociation. En-dehors de ce secteur, la France compte pas moins de 500 000 travailleurs détachés, essentiellement dans le bâtiment et les travaux publics.

    En 2016, 2,3 millions de travailleurs détachés ont été dénombrés dans l'Union européenne, selon les chiffres communiqués par le Parlement. Le détachement a augmenté de 69 % entre 2010 et 2016. La France, la Belgique et l'Allemagne sont les trois principaux pays d'accueil.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.