GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Le parquet allemand demande l'extradition de Carles Puigdemont

    media Carles Puigdemont à sa sortie vendredi 6 avril 2018 du centre de détention à Neumünster, en Allemagne. CARSTEN REHDER / DPA / AFP

    Le parquet allemand a demandé, vendredi 1er juin, l'extradition de l’ancien président régional de Catalogne vers l'Espagne. Madrid veut le juger pour rébellion et détournement de fonds à la suite de sa tentative avortée de déclaration d'indépendance de la communauté autonome.

    Carles Puigdemont a été arrêté fin mars dans le nord de l'Allemagne en vertu d'un mandat d'arrêt européen émis par l'Espagne. Il s'est installé à Berlin après avoir été remis en liberté sous contrôle judiciaire par la justice allemande dans l'attente que son cas soit tranché.

    Pour le parquet allemand, tant l'accusation de détournements de fonds que celle de rébellion lors de la déclaration d'indépendance à l'automne dernier sont justifiées. Et il estime sa remise à l’Espagne « légale », selon un communiqué.

    « Les éléments fournis par les autorités espagnoles montrent clairement que les violences en Catalogne peuvent être attribuées à l'individu recherché », dit le communiqué du parquet, favorable à une mise en détention de Carles Puigdemont dans l'attente de son extradition.

    Le tribunal de Schleswig-Holstein doit trancher

    Mais la décision finale revient au tribunal régional du Schleswig-Holstein. Or, ce dernier a déjà refusé par deux fois des demandes du parquet d'incarcérer le leader catalan. Il avait ordonné en avril la remise en liberté de la figure centrale de l'indépendantisme catalan.

    Ce tribunal a laissé entendre jusqu'ici qu'il n'était pas convaincu par les accusations de rébellion. Reste à savoir s'il changera son jugement ou s'il autorisera ou non une remise de Carles Puigdemont pour les accusations moins graves de détournements de fonds publics.

    Aucune date précise n'a été fixée pour cette décision qui devrait toutefois intervenir dans les jours ou les semaines à venir.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.