GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Italie: le nouveau gouvernement donne le ton d'une politique très conservatrice

    media Le nouveau chef du gouvernement italien Giuseppe Conte à Rome le 2 juin 2018. REUTERS/Tony Gentile

    C’est la Fête nationale italienne ce 2 juin, en plein bouleversement politique avec l'arrivée au pouvoir du nouveau gouvernement Ligue-Mouvement 5 étoiles. Les premières déclarations donnent le ton d’une politique très conservatrice, très à droite. Samedi matin, les cérémonies militaires à Rome ont réuni autour de l'autel de la patrie le président Luigi Materella et le nouveau président du Conseil Giuseppe Conte dont c'était la première sortie officielle. 

    « C'est notre fête à tous, et je vous souhaite bonne chance », a déclaré le nouveau chef du gouvernement Giuseppe Conte. Samedi 2 juin au soir, c'était en effet aussi la fête du Mouvement 5 étoiles et du vice-Premier ministre Luigi Di Maio à Rome Place Bocca della Verita, « la bouche de la vérité » en français, du nom du célèbre bas-relief qui orne l'église de la place.

    Selon la légende cette bouche couperait la main de tous ceux qui ne disent pas la vérité. La « vérité » du gouvernement est apparue sans fard en tout cas ces dernières heures. Le ministre de la Famille, Lorenzo Fontana a déclaré dans une interview que les familles homoparentales n'existaient pas au regard de la loi et qu'il souhaitait dissuader les femmes d'avorter.

    Le vice-Premier ministre de la Ligue, Matteo Salvini, qui semble le véritable homme fort de la nouvelle équipe, était dès jeudi soir devant ses partisans dans le nord de l’Italie, où il a redit « renvoyer les migrants chez eux sera une de nos priorités ». 

    Matteo Salvini se rend dimanche 3 juin en Sicile, il visitera le hotspot de Pozzalo, où vendredi le navire humanitaire Aquarius a accosté avec 158 migrants à bord.

    J'ai bien peur que cette visite soit la première épreuve de force, la première confrontation populaire suite à ces dernières déclarations. Je suis inquiète pour ce qui va se passer à l'avenir, car Matteo Salvini surfe en ce moment sur une vague très dangereuse. Celle qui consiste à opposer non seulement des populations différentes mais aussi, des pauvres, j'oserais dire des classes sociales entre elles en fait.

    Barbara Crivelli, professeur de latin et militante du Réseau antiraciste de Catane 02/06/2018 - par Juliette Gheerbrant Écouter


    Reportage : une fête sous les étoiles pour célébrer le gouvernement Ligue- Mouvement 5 étoiles

    A Rome, pour fêter la naissance du 1er gouvernement populiste d’Italie (M5S – Ligue) les sympathisants des 5 étoiles se sont rassemblés samedi soir autour des grandes figures du Mouvement parmi lesquelles son fondateur, Beppe Grillo. Reportage sur la piazza della Bocca Della Verità, lieu du rassemblement, au cœur de la ville.

    Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

    Pour les milliers d’Italiens venus de différentes régions du pays, certain portant tel un trophée le drapeau aux couleurs du Mouvement 5 étoiles, la naissance du gouvernement 5 étoiles –Ligue, parti d’extrême droite, ne pose aucun problème idéologique. Livia, 35 ans le confirme. « Nous sommes très heureux, c’est la première fois qu’il y a des politiques qui ne sont pas corrompus, nous sommes fiers de fêter un changement radical ! »

    Aux racines du bouleversement, Beppe Grillo, fondateur du Mouvement et père spirituel de Luigi di Maio, vice-président du Conseil. « Et voici la lumière ! Le monde ne va plus de l’avant (en se positionnant, ndlr) à droite ou à gauche. Le monde va de l’avant avec des paradoxes, c’est ça la liberté ! ».

    Enchantée par le gourou Grillo, Letizia, 50 ans, Franco- Italienne, a les idées claires sur ses attentes. « Ceux qui sont passés avant ils ont toujours promis, promis, et rien n’a changé. Ce qu’il faut améliorer absolument c’est le travail. Le Job Act ça a mis KO le pays. » De fait, le nouveau gouvernement promet de réformer au plus vite le fameux Job Act mis en place par Matteo Renzi et dont l’objectif était de concilier flexibilité et sécurité.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.