GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le chef du Hezbollah dénonce une attaque au drone israélienne contre une «cible» dans son fief
    • Trump annonce depuis le G7 la conclusion d'un accord commercial «de principe» Etats-Unis/Japon
    Europe

    L'Otan commence son exercice «Saber Strike» dans une Europe de l'Est inquiète

    media Des soldats américains de l'Otan lors de l'exercice multinational Saber Strike en 2016. REUTERS/Ints Kalnins

    Quelque 18 000 soldats de 19 pays, principalement membres de l'Otan, participeront à l'exercice Saber Strike qui commence dimanche 3 juin en Pologne et dans les pays baltes. Un exercice annuel piloté par l'armée américaine sur le flanc oriental de l'Alliance.

    Ce déploiement est un des plus importants en Europe pour les forces américaines depuis la fin de la guerre froide. Il est surtout destiné à rassurer les Etats européens alliés à Washington situés les plus à l'est. Ces derniers s'inquiètent des fréquentes manœuvres militaires russes à proximité de leurs frontières et le conflit ukrainien.

    La huitième édition de cet exercice annuel, qui se déroulera du 3 au 15 juin, coïncide avec l'information parue la semaine dernière en Pologne selon laquelle ce pays envisagerait de participer au financement de la présence accrue des forces armées américaines sur son sol.

    Pawel Soloch, chef du Bureau de sécurité nationale à la présidence polonaise, a indiqué qu'un « document d'information » rédigé au ministère de la Défense évoquait la somme de 1,5 et 2 milliards de dollars que son pays pourrait dépenser pour participer aux frais de stationnement d'une unité blindée américaine.

    L'annonce a suscité une réaction immédiate de Moscou estimant qu'un tel déploiement « ne bénéficie en aucune façon à la sécurité et à la stabilité sur le continent ». Les Etats-Unis ont renforcé leur présence sur le flanc oriental de l'Otan depuis l'annexion par Moscou de la Crimée en 2014.

    L'armée américaine a mis en place en mai 2017 un nouveau quartier général en Pologne pour commander environ 6 000 de ses soldats déployés dans le cadre d'opérations de l'Otan et des Etats-Unis dans la région.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.