GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Les Slovènes appelés aux urnes pour des élections législatives anticipées

    media Des affiches électorales de candidats aux élections législatives anticipées à Ljubjana le 31 mai 2018. REUTERS/Borut Zivulovic

    Les élections législatives anticipées commencent ce dimanche 3 juin en Slovénie. 1,7 million d’électeurs sont appelés aux urnes pour renouveler les 90 députés de l’Assemblée nationale slovène. Avec en tête des intentions de vote, un parti conservateur et anti-migrants et un candidat indépendant et probable faiseur de roi à l’issue du scrutin.

    C’est un vieux loup de la politique qui domine les sondages. Janez Jansa, ancien Premier ministre contraint de démissionner il y a cinq ans en raison d’une affaire de corruption et condamné à deux ans de prison, a mené une campagne anti-migratoire aux accents xénophobes, fortement inspirée par son allié hongrois.

    Selon les adversaires de Jansa et certains médias indépendants slovènes, le Premier ministre national-conservateur hongrois Viktor Orban aurait activement soutenu le Parti démocratique slovène dirigé par Jansa en finançant des médias à hauteur de 2 millions d’euros.

    Sarec, un ancien comédien, nouveau venu en politique

    Deuxième sur la liste des intentions de vote, Marjan Sarec est un nouveau venu sur la scène politique. Cet ancien comédien, maire de la petite ville de Kamnik avait créé la surprise en novembre en décrochant 47% des voix à la présidentielle. Sarec a promis de renouveler et de rajeunir le personnel politique et a sévèrement critiqué le discours anti-migrants de Jansa.

    A défaut d’une nette majorité, les négociations pour former une coalition s’annoncent très difficiles, ouvrant la voie à une période de turbulences et d’instabilité. Reste à savoir quel sera le taux de participation, sachant que près de 40% des électeurs sont toujours indécis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.