GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Moldavie se dote d'un gouvernement pro-russe minoritaire deux jours après la chute d'un cabinet pro-européen
    • Koweït: le Premier ministre a présenté jeudi la démission de son gouvernement à l'émir (porte-parole)
    • Le prix Goncourt des lycéens attribué à Karine Tuil pour «Les choses humaines»
    • Incendies sur la côte est de l'Australie: quatre morts, selon un dernier bilan établi par la police
    • Israël déclare avoir tué dans la nuit un commandant du Jihad islamique lors d'une frappe sur Gaza
    • Hong Kong: le «Global Times» supprime son tweet annonçant un couvre-feu imminent
    Europe

    L'AIEA tient sa première réunion pour tenter de sauver l'accord sur le nucléaire

    media Le drapeau iranien devant le siège de l'AIEA à Vienne. REUTERS/Leonhard Foeger

    Un nouveau conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) se tient du 4 au 8 juin à Vienne. C’est la première réunion de l’agence après le retrait des États-Unis, le 8 mai dernier, de l’accord sur le nucléaire iranien négocié en 2015 par la Chine, la Russie, la France, le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Allemagne et l’Iran. Une réunion capitale où l’avenir de cet accord sera au centre des discussions.

    Avec notre correspondante à Vienne, Isaure Hiace

    Évidemment l’accord sur le nucléaire iranien sera largement évoqué cette semaine par les 35 membres du conseil des gouverneurs de l’AIEA. Depuisle retrait des États-Unis, les signataires négocient pour tenter de sauver cet accord, comme déjà le 25 mai dernier, à Vienne lors d’une réunion entre les Européens, la Chine, la Russie et l’Iran.

    Le conseil des gouverneurs va notamment examiner le dernier rapport établi par l’AIEA. Selon l’Agence France Presse qui a pu le consulter, l’AIEA y confirme une nouvelle fois que l’Iran respecte bel et bien ses engagements.

    Mais l’agence encourage aussi Téhéran « à aller au-delà des exigences » fixées par l’accord de juillet 2015, afin de renforcer la confiance. Une manière d’encourager l’Iran à prouver sa bonne volonté, notamment en ce qui concerne l’accès aux sites iraniens.

    Depuis que l’accord a été conclu, l’AIEA a visité plus de 190 bâtiments en Iran et a pour le moment eu accès à tous les sites qu’elle avait besoin de visiter.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.