GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: un soldat turc a été tué dans une attaque des forces kurdes (ministère de la Défense)
    • Chili: trois morts dans les troubles à Santiago
    • Transport aérien: le plus long vol direct de l'histoire organisé par Qantas, parti de New York, a atterri à Sydney
    Europe

    Vladimir Poutine se délecte des tensions entre Washington et ses alliés du G7

    media Le président russe Vladimir Poutine dans l'émission télévisée «Ligne directe», le 7 juin 2018, à Moscou. Sputnik/Mikhail Klimentyev/Kremlin via REUTERS

    Le sommet du G7 qui s'ouvre ce vendredi s'annonce houleux tant les sujets de discorde entre les pays occidentaux et les Etats-Unis sont nombreux. A Moscou, Vladimir Poutine ne cache pas sa satisfaction devant le fossé qui semble s’agrandir entre Washington et ses partenaires du G7.

    Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

    Vladimir Poutine ne manque pas une occasion de souligner les divergences qui opposent désormais les pays européens aux Etats-Unis. Le chef du Kremlin prend un malin plaisir à comparer les taxes sur l’aluminium décrétées par Donald Trump aux sanctions infligées à la Russie.

    « Nos partenaires n’auraient jamais imaginé » être confrontés à leur tour à ce genre de comportement, a ainsi déclaré le président russe au cours de l’émission Ligne directe, ce marathon télévisuel au cours duquel il répond aux questions de ses concitoyens.

    Au cours de cette émission, Vladimir Poutine a d’ailleurs adopté un ton plutôt conciliant à l’égard de ses interlocuteurs européens. Et pour cause : le Mondial de football commence dans une semaine en Russie et le président russe veut en profiter pour restaurer l’image de son pays sur la scène internationale.

    Au cours de cette émission, le président russe s’est efforcé de rassurer également ses concitoyens sur la situation économique de la Russie. « Il y a bien sûr un certain nombre de problèmes à régler », a ainsi déclaré le président russe, mais « dans l’ensemble nous avançons dans la bonne direction ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.