GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Aujourd'hui
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Macron et Conte à l'unisson sur la crise migratoire

    media Giuseppe Conte et Emmanuel Macron à l'Elysée, le 15 juin 2018. Francois Mori/Pool via Reuters

    Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a été reçu ce vendredi 15 juin à l'Elysée par le président français Emmanuel Macron. Les deux dirigeants ont ensuite tenu une conférence de presse commune où ils ont affiché leur entente et plaidé pour une refonte du système d'accueil des migrants en Europe.

    Oubliées les tensions des derniers jours liées au sort des rescapés de l'Aquarius, les dirigeants français et italien ont tenu ce vendredi à montrer qu'ils parlaient d'une même voix. Giuseppe Conte a parlé de « parfaite entente », tandis qu'Emmanuel Macron a souligné la volonté commune des deux pays de trouver des solutions européennes et non pas nationales à la crise des migrants.

    Il faut prévenir, ont répété les deux hommes. « Nous devons créer des centres européens dans les pays de départ pour accélérer le processus de demande d'asile », a déclaré le chef du gouvernement italien.

    Les deux dirigeants ont dit leur volonté de renforcer la coopération avec les pays d'origine des migrants, travailler avec l'Union africaine, les pays du Sahel et la Libye, pour empêcher le départ des personnes qui n'ont aucune chance d'obtenir le droit d'asile en Europe. Il faut « empêcher les voyages de la mort », a affirmé M. Conte.

    Sur le thème de l'immigration, il est venu l'heure de vraiment tourner la page. Et sur cela, nous sommes tout à fait d'accord avec Emmanuel Macron.

    Rencontre entre Emmanuel Macron et Giuseppe Conte à l'Elysée 16/06/2018 - par Carlotta Morteo Écouter

    Refondre le règlement Dublin

    Emmanuel Macron s'est quant à lui dit favorable à ce que soient renforcées les actions pour mieux sécuriser les côtes méditerranéennes. « La bonne réponse est européenne mais la réponse européenne actuelle n'est pas adaptée et la solidarité européenne actuelle, en particulier ces dernières années à l'égard de l'Italie, n'a pas été au rendez-vous », a-t-il ajouté.

    Le président français a également insisté sur la nécessité d'une refonte du règlement Dublin, qui impose qu'un migrant effectue sa demande d'asile dans le premier pays où ses empreintes digitales ont été enregistrées. Un système qui fait peser sur les pays d'entrée du sud de l'Europe – Italie, Espagne et Grèce – la majeure partie de la pression migratoire.

    Pour ceux qui obtiennent l'asile, il faudra garantir que leur répartition entre les pays européens soit équitable, ont affirmé les deux dirigeants à l'unisson. Il faudra pour cela convaincre les plus réticents comme la Hongrie, la République tchèque ou la Pologne. Ce sera l'un des enjeux du prochain Conseil européen qui se déroulera à la fin du mois.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.