GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Royaume-Uni: Theresa May promet d'injecter des milliards au système de santé

    media L'avenir du NHS est crucial pour celui de Theresa May. REUTERS/Toby Melville

    Theresa May a annoncé ce dimanche matin un nouveau plan de financement du NHS, le système de santé publique britannique. Un plan sur dix ans qui doit sauver le NHS de la faillite.

    Avec notre correspondante à Londres, Marina Daras

    Après des semaines de débats entre Philip Hammond, le ministre des Finances, et Jeremy Hunt, celui de la Santé, Theresa May a finalement tranché. Elle a annoncé un plan de financement sur le moyen terme qui doit permettre au NHS de recevoir l'équivalent de 23 milliards d'euros supplémentaires annuels jusqu'en 2023. Cela représente une augmentation de 3,4 % de son budget annuel et devrait soulager le NHS, qui fonctionne à flux tendu depuis des années.

    Car l'institution, qui fête ses 70 ans cette année, fait face à une crise chaque année de plus en plus sérieuse, confrontée au vieillissement de la population, à la croissance démographique et aux politiques d'austérité. Au point d'être menacé de disparition.

    Reste à savoir d'où viendra l'argent promis par Theresa May. D'après la Première ministre britannique, ce plan sera financé en partie par un « dividende tiré du Brexit » disponible une fois que le Royaume-Uni cessera de contribuer au budget de l'Union européenne comme cela avait été promis durant la campagne du référendum. Il devrait également y avoir une hausse des impôts.

    Mais les Travaillistes n'y croient pas du tout et dénoncent des promesses impossibles à réaliser. Le NHS, une institution chère aux Britanniques, représente donc un enjeu politique et électoral crucial pour Theresa May, qui va bientôt entamer sa troisième année de mandat.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.