GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Autriche: #12StundenTag, la vidéo de trop

    media Une vidéo vantant les mérites de l'allongement de la durée légale du travail en Autriche à 12 heures a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. Copie écran

    De nombreux Autrichiens s’opposent à une proposition de loi, soutenue par le gouvernement, qui prévoit de faire passer de 10 à 12h la durée maximale de travail par jour. Et sur les réseaux sociaux, la publication d'une vidéo, un peu trop positive, par la Chambre de Commerce a provoqué un tollé.
     

    Dès que le gouvernement autrichien a présenté cette réforme, la semaine dernière, le hashtag #12StundenTag, journée de 12 heures en français, s’est placé en tête des tendances Twitter en Autriche. Anonymes, représentants politiques et syndicats ont dénoncé une mesure dangereuse.

    Beaucoup craignent en effet que la journée de 12 h devienne la norme, c'est à dire que les travailleurs soient obligés d’accepter de faire des heures supplémentaires, au risque sinon de perdre leur emploi. La fronde des internautes autrichiens s’est encore amplifiée cette semaine après la publication d’une vidéo par la très puissante Chambre de Commerce autrichienne.

    La vidéo publiée lundi 18 juin, a déjà été vue plus de 300 000 fois. Elle met en scène des personnages de dessins animés qui vantent, en chanson, la réforme portée par le gouvernement. Dans ce court extrait, le chanteur invite par exemple les Autrichiens à avancer ensemble pour aider leur pays.

    Le tube de l'été

    Évidemment, les internautes autrichiens ont moqué cette vidéo de «propagande» pour certains, «infantilisante» pour d’autres. Beaucoup notent surtout le décalage entre l’importance de la réforme sociale évoquée et le ton superficiel utilisé. Un internaute écrit par exemple : « Super, la chambre de commerce a trouvé le tube de l’été. Grâce à cette musique, ça ne me dérange plus de ne pas pouvoir aller à la mer et de devoir transpirer au bureau ». La Chambre de Commerce a dû poster un commentaire en bas de la vidéo sur YouTube, où elle explique comprendre les critiques et invite les internautes à prolonger le débat sur sa page Facebook.

    Un coup de communication raté

    Ce «bad buzz», dont le gouvernement autrichien se serait bien passé, renforce l’opposition, déjà importante, à cette réforme. On pourra sans doute le vérifier samedi prochain, à Vienne, lors d’une grande manifestation organisée à l’appel des syndicats. Ces derniers ont reçu le soutien du président de la République, Alexander Van der Bellen. D’ordinaire discret, le président a expliqué qu’il «comprenait» leur mobilisation. Mais pour l’opposition, le temps presse car la loi devrait être votée rapidement par le Parlement, dès juillet prochain, et pourrait s’appliquer à partir du 1er janvier 2019.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.