GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 22 Novembre
Vendredi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Migrations: le nouveau chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez à l'Elysée

    media Les passagers de l'Aquarius, affrété par MSF et SOS-Méditerranée, débarquent dimanche 17 juin à Valence, sur la côte méditerranéenne de l'Espagne. Karpov/SOS Mediterranee/Handout via Reuters

    Le nouveau chef du gouvernement socialiste Pedro Sanchez s'apprête à rencontrer ce 23 juin le président français Emmanuel Macron avant de se rendre à Bruxelles. L’enjeu est la question de l'immigration, après que Madrid a accepté d'accueillir les 629 membres du navire humanitaire Aquarius.

    Avec notre correspondant à Madrid, François Musseau

    Créer un axe préférentiel Paris-Madrid-Berlin autour du sujet de l'immigration illégale, c'est le souhait diplomatique de Pedro Sanchez, un inconnu total en Europe il y a encore peu de temps, et désormais connu de tous après sa décision de mettre le port de Valence à disposition des passagers de l'Aquarius.

    Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez le 6 juin 2018. REUTERS/Susana Vera

    Aux yeux du leader socialiste, la question de l'immigration en provenance des côtes africaines vers le continent européen doit être placée « au centre de l'agenda européen ». Les flux migratoires ne vont cesser de se poursuivre, affirme le ministre des Affaires étrangères Josep Borrell, des polémiques comme celle de l'Aquarius, indésirable en Italie et désirable en Espagne, vont se répéter et se multiplier, à l'image du bateau Life Line, refoulé des côtes italiennes avec 224 passagers et dont le sort demeure incertain.

    Pedro Sanchez dirige l'un des pays du Sud par où arrivent de très nombreux migrants, mais il ne veut pas s'aligner sur les positions xénophobes et fermées du gouvernement italien. Sa stratégie : dégager une position européenne commune pour que ce problème croissant soit un sujet à résoudre pour l'ensemble de l'Union, et pas seulement pour les pays du Sud, comme la Grèce, l'Italie ou l'Espagne.

    ► à (ré)écouter : Josep Borrell, invité de Ici l'Europe, sur RFI et France 24, le 15 juin 2018 sur ce dossier des migrants

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.