GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: nouvelle arrestation de l'historien et activiste Iouri Dmitriev

    media Alors qu'il avait été acquitté en avril, l'historien russe Iouri Dmitriev a de nouveau été arrêté mercredi 27 juin. REUTERS/Vladimir Larionov

    En Russie, l’historien et militant des droits de l’homme Iouri Dmitriev a été arrêté mercredi 27 juin près de trois mois après avoir été acquitté par la justice. Dmitriev, 62 ans, fait l’objet d’une nouvelle enquête pour « violences à caractère sexuel », il risque jusqu’à vingt ans de prison.

    Avec notre correspondant à Moscou, Etienne Bouche

    Début avril, Iouri Dmitriev avait été libéré après avoir passé un an en détention provisoire. L’historien avait été acquitté des accusations de pédopornographie, une décision rare qui avait alors rassuré les militants des droits de l’homme. Dmitriev avait par contre été reconnu coupable de détention illégale d’armes et pour cela condamné à deux ans et demi de contrôle judiciaire.

    Ce mois-ci, pourtant, la justice russe est revenue à la charge. Il y a quelques jours, le jugement a été annulé et ce mercredi, Iouri Dmitriev a de nouveau été arrêté, cette fois dans le cadre d’une enquête pour « violences à caractère sexuel » - c’est ce qu’affirme le Comité d’enquête de Carélie, région du nord de la Russie frontalière de la Finlande.

    En Carélie, Iouri Dmitriev dirige l’antenne régionale de Memorial, la principale organisation russe de défense des droits de l’homme. C’est un historien reconnu, spécialiste de la Terreur stalinienne. Il a répertorié 40 000 noms de personnes disparues en Carélie durant cette période, un travail de recherche étalé sur trente ans. Ses soutiens expriment leur inquiétude et estiment que ces poursuites visent à l’intimider.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.