GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le président chinois Xi Jinping est parti pour la Corée du Nord (TV chinoise)
    • Crash du vol MH17: la Russie doit s'assurer que «justice» sera rendue (Pompeo)
    • Disparition de Philippe «Zdar», du duo électro français Cassius (agent)
    Europe

    Migrants: Angela Merkel va-t-elle être lâchée par la CSU bavaroise?

    media La CDU bavaroise avait posé un ultimatum à Merkel sur la question des migrants. REUTERS/Francois Lenoir

    Le ministre allemand de l'Intérieur Horst Seehofer, entré en rébellion avec son parti bavarois contre la politique migratoire d'Angela Merkel, a jugé que les mesures discutées jeudi et vendredi au sommet de l'UE pour réduire les flux migratoires n'étaient pas suffisantes. La direction de la CSU, qui milite pour un durcissement de la politique migratoire face à la poussée électorale du parti d'extrême droite Alternative für Deutschland (AfD) en prévision des élections régionales du mois d'octobre, s'est réunie ce dimanche pour arrêter sa position en la matière. Le suspense continue à Munich comme à Berlin.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    La réunion de la CSU bavaroise commencée à 15h00 se poursuit. Une déclaration du ministre de l’Intérieur Horst Seehofer prévue au départ pour 18 heures se fait attendre. De nombreux participants ont pris la parole. Les partisans d’un compromis avec Angela Merkel estimant que les résultats du sommet européen vont dans la bonne direction et les tenants d’une ligne plus dure s’opposent.

    Angela Merkel a déclaré dans une interview télévisée ce soir que les mesures prises au sommet européen répondaient aux exigences de la CSU.

    Les chrétiens sociaux bavarois avaient formulé un ultimatum à la chancelière. S’ils devaient juger à l’arrivée que les compromis de Bruxelles ne répondent pas à leurs exigences sur le retour des migrants déjà enregistrés dans un autre pays européen, la CSU pourrait donner son feu vert au ministre de l’Intérieur pour refouler ses migrants aux frontières allemandes contre l’avis d’Angela Merkel. La chancellière, elle, prône des solutions concertées avec les pays voisins.

    Il s’agirait alors d’un casus belli contre Angela Merkel qui devrait se séparer de son ministre. L’alliance entre les deux partis conservateur serait rompue et la coalition au pouvoir avec les sociaux-démocrates remise en cause un peu plus de 100 jours après la constitution du nouveau gouvernement.

    Ton plus conciliant

    La CSU a baissé de ton ces derniers jours. De mauvais sondages pour le parti bavarois peuvent aussi expliquer cette évolution. Et plusieurs responsables chrétiens-sociaux ont commenté plutôt positivement l’accord de Bruxelles.

    Mais les relations sont si tendues entre CDU et CSU que rien n’est exclu. Si un compromis n'est pas trouvé, une crise majeure s’en suivrait.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.