GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Juillet
Vendredi 13 Juillet
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    En rencontre œcuménique, le pape appelle à protéger les chrétiens d'Orient

    media Le pape François a rencontré des patriarches des Eglises du Moyen-Orient, à la basilique Saint Nicolas de Bari, dans le sud-est de l'Italie, le 7 juillet 2018. Vatican Media/Handout via REUTERS

    Le pape François a présidé ce samedi 7 juillet une grande rencontre œcuménique sur les bords de la Méditerranée. Le souverain pontife s'est rendu à Bari dans le sud-est de l'Italie pour rencontrer plusieurs patriarches des Eglises du Moyen-Orient, parmi lesquels le pape Tawadros des coptes orthodoxes, le patriarche Bartholomée de Constantinople ou encore un représentant du patriarcat russe orthodoxe de Moscou. A leur côtés, le pape a lancé un nouvel appel à la paix au Moyen-Orient et invité à ne pas oublier les communautés chrétiennes locales.

    Avec notre correspondant au Vatican, Eric Sénanque

    « Nous sommes venus en pèlerins à Bari, fenêtre grande ouverte sur le Proche-Orient », a rappelé le Pape François en introduisant la rencontre. C'est cette cité, posée au bord de la Méditerranée et où est vénéré Saint Nicolas, aussi bien par les catholiques que par les orthodoxes, que le souverain pontife a choisie pour lancer une nouvelle fois un appel à ne pas oublier les chrétiens d'Orient, dont les communautés souffrent de la violence et parfois de l'exil forcé, en Irak et Syrie avant tout.

    Et c'est entouré des patriarches orientaux que le pape a élevé la voix pour dénoncer une nouvelle fois la guerre et ses destructions, le fondamentalisme et les migrations forcées. Un réquisitoire surtout contre ceux qui détournent le regard : « L'indifférence tue et nous voulons être une voix qui lutte contre l'homicide de l'indifférence, a-t-il clamé. Aujourd'hui le Moyen-Orient pleure, souffre et se tait, tandis que d'autres le piétinent en quête de pouvoir et de richesses. »

    Appel à protéger les chrétiens d'Orient

    Le pape a averti qu'un Moyen-Orient sans chrétiens « ne serait plus un Moyen-Orient » et invité à protéger le trésor de l'héritage culturel et spirituel de ces communautés chrétiennes orientales. Ces chrétiens dont les chants se sont envolés dans le vent de la Méditerranée.

    Le pape François a ensuite retrouvé tous les chefs des Eglises orientales devant la basilique de Bari. Il a notamment évoqué Jérusalem « dont le statu quo exige d'être respecté selon ce qui a été décidé par la Communauté internationale et sans cesse demandé par les communautés chrétiennes de Terre sainte ».

    La diplomatie du Saint-Siège c'est pas simplement apporter un espèce d'avantage confessionnel à la partie chrétienne ou la partie catholique de la population, c'est la compréhension que l'intérêt profond de la Syrie est un tout.
    Mgr Pascal Gollnisch, directeur général de l'Œuvre d'Orient 07/07/2018 - par Achim Lippold Écouter

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.