GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 25 Septembre
Mercredi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Macédoine: la Grèce prend des mesures contre des diplomates russes

    media Les drapeaux russe et grec déployés à l'aéroport d'Athènes lors de la venue du président russe Vladimir Poutine en Grèce, le 27 mai 2016. REUTERS/Michalis Karagiannis

    La Grèce « a pris des mesures pour garantir l'intérêt national » après une « ingérence » de responsables russes dans le règlement de la dispute qui l'oppose à l'ex-République yougoslave de Macédoine. Athènes a expulsé deux diplomates et interdit l'entrée du pays à deux autres diplomates.

    Selon la télévision publique grecque, les Russes qui ont été expulsés ont été interpellés « la semaine dernière en flagrant délit ». Athènes leur reproche d'avoir tenté d'influencer la communauté monastique du Mont-Athos pour encourager la population de cette région très traditionaliste à manifester contre l'accord avec Skopje.

    Un accord signé mi-juin malgré d'importantes manifestations en Grèce pour tenter de résoudre un différend vieux de 27 ans sur l'usage du nom de la Macédoine.

    L'ex-République yougoslave de Macédoine changera de nom pour s’appeler « Macédoine du Nord » dans quelques mois si cet accord conclu par le gouvernement de gauche d'Alexis Tsipras est ratifié.

    « La Russie va prendre des mesures réciproques, comme c'est le cas habituellement dans de telles circonstances », a indiqué à Moscou un porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

    Athènes affirme, de son côté, qu’elle veut « maintenir  des canaux de communication » avec la Russie, dont elle est proche, comme l’a démontré l'attitude grecque lors de l'affaire de l'empoisonnement en Grande-Bretagne de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal. Contrairement à d’autres pays européens, la Grèce n'avait pas expulsé de diplomates russes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.