GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Aujourd'hui
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Royaume-Uni: la police a trouvé «une petite bouteille» contenant du Novitchok

    media Des enquêteurs à Amesbury, où un couple de Britanniques a été empoisonné au Novitchok, le 6 juillet 2018. REUTERS/Henry Nicholls

    Scotland Yard a annoncé ce vendredi 13 juillet avoir trouvé une « petite bouteille » contenant du Novitchok, l'agent innervant avec lequel un couple de Britanniques a été empoisonné le 30 juin à Amesbury, dans le sud-est de l'Angleterre.

    La « petite bouteille » a été découverte au domicile de Charlie Rowley, empoisonné au Novitchok avec sa compagne Dawn Sturgess à Amesbury, une petite ville du Wiltshire. Les tests effectués au laboratoire militaire de Porton Down ont confirmé qu'elle contenait cette substance innervante qui avait également contaminé l'ex-espion russe Sergueï Skripal et sa fille quatre mois plus tôt à Salisbury, située seulement à une dizaine de kilomètres de là.

    « De plus amples tests vont être menés pour essayer d'établir si cela vient du même lot qui a contaminé Sergueï et Ioulia Skripal en mars, ce qui reste une piste d'enquête pour la police », a indiqué Scotland Yard.

    Le ministère des Affaires étrangères a annoncé dans un communiqué que les autorités britanniques ont invité des experts de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) à venir la semaine prochaine effectuer des prélèvements qui seront analysés dans les laboratoires qu'ils auront désignés.

    Charlie Rowley et Dawn Sturgess, 45 et 44 ans, avaient été hospitalisés le 30 juin dernier. Dawn Sturgess, est décédée à l'hôpital dimanche soir. Charlie Rowley n'est plus dans un état critique, a annoncé mercredi l'hôpital de Salisbury. Il a repris conscience et reste dans un état « grave mais stable », a précisé la police ce vendredi.

    Les enquêteurs s'emploient désormais à établir d'où vient la bouteille découverte au domicile de Charlie Rowley et comment elle s'y est retrouvée. C'est un « développement important et positif », a salué le chef de l'antiterrorisme, Neil Basu. « Toutefois, nous ne pouvons garantir qu'il ne reste plus de substance (dans la nature, ndlr) et des cordons policiers vont rester en place pour une période considérable », a-t-il prévenu.

    Bien que le risque pour le public demeure « faible », les autorités britanniques recommandent par mesure de précaution de ne pas ramasser d'objets inconnus, « comme des seringues, des aiguilles, des cosmétiques ou des objets similaires faits de métal, de plastique ou de verre ».

    Retrouvés inconscients sur un banc de Salisbury en mars dernier, Sergueï et Ioulia Skripal étaient restés plusieurs semaines à l'hôpital où ils avaient subi des soins lourds. Leur empoisonnement avait été attribué par Londres à Moscou, qui avait nié toute implication. L'affaire avait déclenché une grave crise diplomatique entre le Kremlin et les Occidentaux et donné lieu à une importante vague d'expulsions croisées de diplomates.

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.